International
URL courte
2010
S'abonner

Yoshie Oka, qui avait informé l’armée japonaise du bombardement nucléaire d’Hiroshima, est morte à l’âge de 87 ans d’un cancer.

La chaîne NHK a affirmé que Yoshie Oka, la femme qui avait annoncé les bombardements d'Hiroshima et Nagasaki aux autorités japonaises, est décédé.

La Japonaise, qui souffrait d'un lymphome, est morte le 19 mai, à l'âge de 87 ans, mais le monde ne l'a appris qu'aujourd'hui.

Alors qu'elle était une jeune fille de 14 ans, elle aidait l'armée japonaise en tant qu'agent de liaison. En 1945, Yoshie Oka a contacté l'armée de l'empereur et a indiqué que « Hiroshima a été détruit par une bombe d'un nouveau type ».

Nagasaki et Hiroshima ont subi un bombardement atomique de la part des États-Unis en août 1945. L'utilisation de cette arme, fruit du Projet Manhattan, mené dans le plus grand secret pendant des années, allait sonner la capitulation du Japon et la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Ses conséquences ont été catastrophiques: les villes ont été presque entièrement détruites. Plus de 70 000 habitants ont été tués sur le coup à Nagasaki et de 140 000 à Hiroshima. Une centaine de milliers d'autres sont morts des suites des radiations.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L’ancien conseiller de Jimmy Carter, Zbigniew Brzezinski, est mort
Une bombe A sur Hiroshima, la moitié des Américains ignorent la vérité
Des policiers sud-africains emprisonnent un badaud pour cacher l’évasion d’un détenu
Tags:
bombe atomique, bombardements, bombardements atomiques, Nagasaki, Hiroshima, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook