International
URL courte
774
S'abonner

Lors de sa visite officielle dans la capitale estonienne, Antonio Tajani, le président du Parlement européen, a désigné les trois problèmes majeurs que l’UE devra résoudre pour le bien des habitants de l’Europe.

Le terrorisme, l'immigration illégale et le chômage sont les trois principaux défis auxquels l'Union européenne doit faire face, a déclaré Antonio Tajani, le président du Parlement européen, au cours d'une conférence de presse à Tallinn, juste après sa rencontre avec le Premier ministre estonien Jüri Ratas.

« Ils veulent qu'on les défende contre le terrorisme, ils veulent qu'on règle les problèmes migratoires, et ils veulent que les problèmes liés au chômage soient résolus, en particulier le chômage les jeunes », a indiqué M. Tajani.

Et d'ajouter que si l'Union européenne parvenait à répondre à toutes ces problématiques, « nous remplirons nos obligations et la santé de l'UE s'améliora fondamentalement».

Réagissant aux négociations portant sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, Antonio Tajani a souligné que l'objectif prioritaire était de défendre les intérêts des trois millions de personnes originaires de l'UE habitant en Angleterre.

« Le Parlement européen votera contre l'accord avec le Royaume-Uni s'il n'est pas satisfait de son contenu », a-t-il précisé.

M. Tajani s'est également prononcé en faveur du développement de la coopération avec les États-Unis. Selon lui, la récente visite de Donald Trump en Europe prouve que cet État « est notre allié ».

La délégation du Parlement européen dirigée par Antonio Tajani est arrivée à Tallinn pour s'informer des priorités de l'Estonie et de ses préparatifs avant sa présidence au Conseil de l'UE à partir du 1er juillet.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Selon Lavrov, l'Union européenne devrait cesser de «jouer perso»
L'Union européenne supprime les visas pour l'Ukraine
L’Union européenne prête à coopérer avec la Russie…dans l’espace
«Nous, la sortie de l’Union européenne, on entend la faire immédiatement»
Les portes de l'Union européenne officiellement ouvertes pour les Géorgiens
Tags:
problèmes, défis, visite officielle, chômage, immigration clandestine, terrorisme, Parlement européen, Conseil de l'UE, Union européenne (UE), Antonio Tajani, Tallinn, Estonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook