International
URL courte
1121
S'abonner

Les bombardements effectués récemment par l'aviation égyptienne sur les positions des terroristes en Libye ont été coordonnées avec le gouvernement libyen et répondent donc aux normes du droit international, estime un général égyptien dans une interview à Sputnik.

La série de frappes aériennes sur les positions des djihadistes dans la ville libyenne de Derna et dans le nord-est de la Libye a été faite avec l'aval du parlement du pays, a déclaré à Sputnik le général égyptien Abdurrafia Derwish.

« La législation internationale permet à l'Égypte de mener des attaques pour protéger la sécurité nationale du pays, parce qu'elles ont été coordonnées avec l'armée libyenne et avec le parlement du pays », a-t-il souligné.

Selon lui, l'Égypte est le pays le plus intéressé à la stabilisation de la situation en Libye, car la sécurité de ce pays en dépend.

« Les attaques égyptiennes sur les positions des terroristes ont été faites en retard. Il faut mener des actions décisives contre les combattants de Daech », a-t-il déclaré.

Il a également indiqué les sources où les djihadistes puisent probablement de l'aide financière et militaire.

« Les djihadistes reçoivent de l'argent du Qatar et de la Turquie. Nous avons vu sur les armes saisies des marques de ces pays. Ces armes sont livrées pour soutenir le « califat islamique » en Égypte et au Liban », a ajouté le général.

Le vendredi 26 mai, des avions égyptiens et libyens ont effectué six frappes contre les cibles terroristes dans la zone de la ville libyenne de Derna. Selon les médias, un QG de Daech a été détruit dans les raids.

Selon un communiqué diffusé par l'armée, les raids ont visé les camps abritant des islamistes soupçonnés d'être liés à l'attaque meurtrière contre des chrétiens coptes perpétrée vendredi dans le sud de l'Égypte.

L'attaque contre un bus de pèlerins coptes près de la ville de Minya, qui a fait, selon diverses sources, entre 28 et 35 morts dont de nombreux enfants, a été revendiquée par Daech, tout comme plusieurs attentats perpétrés par le passé contre des églises coptes en Égypte.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
Etat islamique, Abdurrafia Derwish, Libye, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook