International
URL courte
39919
S'abonner

Un an de prison et une amende se chiffrant à 136.000 dollars (120.000 euros), voici la décision prononcée par le tribunal de Dubaï sur le cas d’un Indien accusé d’avoir insulté le prophète Mahomet et les musulmans sur Facebook.

Un électricien indien a été condamné à un an de prison à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour insultes à l'égard du prophète Mahomet et des musulmans diffusées sur Facebook, signale le journal The National.

L'accusé est également mis à l'amende pour un montant total de 136 000 dollars (120 000 euros).

L'Indien, âgé de 31 ans, ne se reconnaît pas coupable, déclarant que son profil sur le réseau social a été piraté.

Les messages de l'Indien sur Facebook contenant des insultes dataient du 6 novembre 2016. Dans le même temps, l'enquête a montré que l'accusé avait supprimé ses données personnelles un jour après la publication des messages insultants.

Conformément à la loi des Émirats arabes unis sur les crimes sur Internet, l'individu sera expulsé quand il aura purgé sa peine et payé l'amende.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un portrait sans voile et c'est la prison pour cette Saoudienne !
Un Saoudien risque trois ans de prison pour avoir flirté avec une Américaine
La prison pour les femmes saoudiennes qui vérifient le téléphone de leur mari
Tags:
blasphème, tribunal, prison, Internet, Facebook, Dubaï, Proche-Orient, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook