International
URL courte
18552
S'abonner

Le renforcement de la présence militaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan) en Europe a provoqué un tournant négatif ce qui a rendu dangereuse la situation sur le continent, a déclaré le représentant permanent de la Russie auprès de l’Alliance Alexandre Grouchko.

Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) Alexandre Grouchko a signalé que la politique européenne de l'Alliance avait provoqué un tournant négatif.

Selon le diplomate, pour la première fois depuis des années, la situation sécuritaire sur le continent sera déterminée non par des mesures de dissuasion, mais par l'imposition et le maintien d'un certain « équilibre des menaces ».

Alexandre Grouchko indique que, marquée par les schémas, la politique et l'idéologie actuels, la situation sur le continent est très dangereuse.

« Nous ne voyons pas de signes montrant que l'Otan est prête à s'arrêter. Par contre, il y a une grande incertitude concernant la possibilité que ces mesures puissent être renforcées », déclare le diplomate russe.

Alexandre Grouchko précise que plusieurs actions sont déjà entreprises par l'Otan, destinées à son renforcement en mers Baltique et Noire. Le diplomate signale également que des forces britanniques et américaines sont déployées en Roumanie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Trump exige que les pays membres de l'Otan augmentent leurs cotisations
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Un hélicoptère militaire pris pour cible depuis le sol aux États-Unis
Tags:
diplomatie, OTAN, Alexandre Grouchko, Russie, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook