Ecoutez Radio Sputnik
    Twitter

    «Ukraine, ne sois pas jalouse»: Moscou et Kiev lancent une joute historique sur Twitter

    © Sputnik . Alexander Kryazhev
    International
    URL courte
    8191
    S'abonner

    Le discours de Vladimir Poutine lors de sa visite à Paris a provoqué l’indignation des autorités ukrainiennes, qui se sont querellées avec la Russie, notamment avec son ministère des Affaires étrangères, sur Twitter. Les deux parties ont des avis divergents sur l’histoire de l'ancienne Russie…

    Lundi, lors de son intervention à Versailles, Vladimir Poutine a souligné que la fille d'Iaroslav le Sage, Anna, qui était russe, avait entamé les relations franco-russes. Cette remarque a mis l'Ukraine en colère.

    D'abord, le Président ukrainien Piotr Porochenko a accusé M. Poutine d'avoir essayé de « voler » la kiévienne Anna Iaroslavovna pour l'assimiler à l'histoire de Russie. Il a également souligné qu'Iaroslav le Sage était un Grand-prince de Kiev.

    Le compte officiel de l'Ukraine, qui est dirigé par l'administration du pays, a d'ailleurs fait une publication sur Twitter:

    « Lorsque la Russie dit qu'Anne de Kiev a établi des relations entre la Russie et la France, rappelons la séquence des événements »

    Le tweet était accompagné d'une photo indiquant qu'au moment où Anna Iaroslavna était devenue reine de France, il y avait un bosquet de bouleaux sur le site de Moscou.

    La Russie a pour sa part rappelé à l'Ukraine que la basilique Sainte-Sophie avait été construite à Novgorod entre 1045 et 1050, avant qu'Anna Iaroslavna ne devienne reine. En outre, son père, Iaroslav le Sage, était venu à Novgorod en 1046 pour assister à la construction des fondations de la basilique. Et encore une petite remarque, il a été un Grand-prince de Rostov et de Novgorod avant de devenir celui de Kiev…

    « Nous sommes fiers de notre histoire commune. La Russie, l'Ukraine et la Biélorussie partagent le même patrimoine historique qui devrait unir nos nations et ne pas nous diviser ».

    Kiev a décidé de répondre par un GIF des Simpson:

    « Vous ne changez pas vraiment, n'est-ce pas? »

    Malheureusement, les auteurs du tweet n'ont pas daigné faire le lien entre l'URSS, l'ancienne Russie et le sujet discuté…

    Le compte du ministère russe des Affaires étrangères n'a pas hésité à répondre à l'Ukraine:

    « Ukraine, ne sois pas jalouse. En 1051 Kiev était la capitale de la Rus unie, qui comprenait les territoires de la Biélorussie, de l'Ukraine, ainsi que de la Russie », a-t-il souligné, en ajoutant une carte de l'ancienne Russie au cours de la période comprise entre 1015 et 1113.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les relations Ukraine-Russie brouillées par la politique antirusse de Kiev, selon Lavrov
    L’Ukraine élargit ses sanctions contre la Russie
    L'Ukraine veut boycotter le Mondial 2018 de football en Russie
    Tags:
    dispute, crise, histoire, Petro Porochenko, Moscou, Kiev, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik