Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    S-400 pour l'Inde: Moscou et New Delhi tout près d'un contrat

    © Sputnik . Sergei Malgavko
    International
    URL courte
    2310
    S'abonner

    La Russie et l'Inde achèvent la préparation d'un contrat prévoyant la livraison de systèmes russes de défense antiaérienne S-400 à New Delhi.

    Les travaux sur un contrat portant sur l'achat de systèmes antiaériens russes S-400 par l'Inde sont presque terminés, a annoncé le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine.

    « J'espère que ce travail va se conclure bientôt », a déclaré M. Rogozine.

    En février dernier, la porte-parole du Service fédéral pour la coopération militaro-technique (FSVTS), Maria Vorobieva, a fait savoir que le contrat prévoyant la livraison de systèmes russes de défense antiaérienne S-400 à l'Inde devrait être signé avant la fin de l'année en cours.

    Auparavant, les médias avaient annoncé que l'Inde envisageait d'acheter jusqu'à 12 systèmes S-400. Les livraisons pourraient commencer dans un délai de deux à trois ans après la signature du contrat en question.

    Le S-400 Triumph (désignation Otan : SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne : avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

    Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007. Parmi les pays étrangers ayant manifesté leur intérêt pour les S-400 russes figurent, outre l'Inde, la Chine et la Turquie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    De nouveaux missiles pour les S-400 capables de détruire les cibles dans l’espace
    Média US: la livraison des S-400 russes en Turquie est un «défi» pour l’Otan
    Achat de S-400 russes par la Turquie: l’éloignement de l’Otan en perspective
    Russie: des exercices de tir réel de S-400 et Pantsir-S1
    Tags:
    contrat, défense antiaérienne, livraisons, missiles sol-air, S-400, Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS), Almaz-Anteï, Dmitri Rogozine, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik