Ecoutez Radio Sputnik
    WikiLeaks

    «Pandemic», un nouveau malware de la CIA dévoilé par WikiLeaks

    © AFP 2019 Philippe Huguen
    International
    URL courte
    3310
    S'abonner

    WikiLeaks a publié un nouveau lot de documents dans le cadre de la campagne Vault 7. Cette fois-ci, l’existence de malwares capables de modifier des fichiers lors de leur transfert a été dévoilée.

    WikiLeaks a publié un nouveau lot de documents confidentiels de la CIA dans le cadre de la série de publications baptisée Vault 7.

    Le précédent lot de documents, consacré aux outils de cyber-espionnage Athena, a été publié le 19 mai.

    La nouvelle publication décrit le projet intitulé par le CIA « Pandemic ». Le programme permet de contaminer les ordinateurs d'utilisateurs à distance durant le transfert de fichiers à l'intérieur d'un réseau local. Le fichier initial se transforme précisément au cours du transfert, ce qui complique sa détection.

    WikiLeaks a publié le premier lot de documents piratés de la CIA la 7 mars, promettant qu'il s'agirait de la plus grande campagne de révélation sur l'agence de renseignement. Elle comprend plus de 8 700 documents et fichiers qui étaient conservés dans un réseau interne isolé du Centre de cyber-espionnage basé au quartier général de la CIA à Langley (Virginie).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Autriche: les services spéciaux veulent espionner WhatsApp et Skype
    WikiLeaks travaillerait pour Moscou? «Une rêverie des médias», selon Assange
    Cyberattaque mondiale : le président de Microsoft pointe du doigt la NSA et la CIA
    Tags:
    espionnage, Vault 7, WikiLeaks, CIA, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik