Ecoutez Radio Sputnik
    Un militant pour le climat se manifeste à Paris le samedi 12 décembre 2015 lors de la COP21, Conférence des Nations Unies sur le changement climatique.

    WWF: la sortie des USA de l'Accord de Paris sur le climat nuira à leur leadership

    © AP Photo / Matt Dunham
    International
    URL courte
    526
    S'abonner

    La décision des États-Unis de se retirer de l'Accord de Paris sur le climat nuira au final à leur leadership, mais ne pourra pas arrêter les mécanismes mondiaux en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, a déclaré à Sputnik le responsable pour le climat et l’énergie au WWF Japon Naoyuki Yamagishi.

    « Quand une telle puissance comme les États-Unis, qui est le deuxième pays du monde en termes d'émissions de gaz à effet de serre, se comporte d'une telle manière, cela a une influence négative », a indiqué le responsable pour le climat et l'énergie au Fonds mondial pour la nature (WWF) Japon, Naoyuki Yamagishi, dans une interview à Sputnik, commentant la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l'Accord de Paris sur le climat.

    « À cet égard, la décision de l'Amérique peut refroidir la motivation de certains pays à y participer [à l'Accord de Paris, ndlr]. En même temps, la décision des États-Unis n'aura aucun impact sur la voie, ouverte par l'Accord de Paris, qui vise à débarrasser le monde de l'utilisation d'hydrocarbures », a ajouté M. Yamagashi.

    Le militant du WWF croit qu'actuellement l'Accord de Paris est la seule façon de contenir le changement climatique. Selon lui, la sortie des États-Unis réduira l'efficacité de l'accord, lequel, restera toutefois un moyen unique de lutte en matière climatique.

    « La vitesse avec laquelle le monde résistera aux changements climatiques diminuera, mais la direction générale ne changera pas. Dès à présent, le peuple américain fait partie des personnes touchées par le changement climatique. À long terme, cette décision nuira au leadership mondial des États-Unis », a souligné M. Yamagashi.

    Jeudi 1er juin, Donald Trump a annoncé que son pays se retirait de l'Accord de Paris sur le climat qui, d'après lui, est économiquement désavantageux pour les États-Unis. Il a ajouté que les États-Unis entameraient des négociations sur la conclusion d'un nouvel accord en la matière.

    Parrainé par les Nations unies, l'Accord de Paris sur le climat est entré en vigueur le 4 novembre dernier, après sa ratification par au moins 55 pays produisant plus de 55 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète. La Chine et les États-Unis, les deux plus grands pollueurs de la planète en la matière, l'ont ratifié ensemble au début du mois de septembre dernier.

    L'Union européenne, ainsi que plusieurs pays européens, ont exprimé leur déception provoquée par cette décision du Président Trump.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La Russie ratifiera l’accord de Paris sur climat d’ici 2020
    Les États-Unis sortent de l'Accord de Paris sur le climat
    La sortie US de l’Accord sur le climat n’aura pas d’effet juridique mais découragera
    Juncker tacle Trump sur le climat: «La loi est la loi, et tout le monde doit y adhérer»
    Tags:
    écologie, réchauffement climatique, Accord de Paris sur le climat, WWF, Donald Trump, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik