International
URL courte
11510
S'abonner

La Corée du Nord est contrainte de développer son programme nucléaire car elle ne voit pas d'autres moyens pour se défendre dans un monde dominé par «la loi du plus fort».

Le recours à « la loi du plus fort » sur la scène internationale pousse la Corée du Nord à développer son arme nucléaire afin de pouvoir défendre sa souveraineté, estime le Président russe Vladimir Poutine.

« Tant qu'on continuera à imposer la loi du plus fort, il y aura des problèmes tels que le dossier nord-coréen. Les petits pays ne voient d'autre moyen pour protéger leur indépendance, sécurité et souveraineté que de se doter d'armes nucléaires », a déclaré le chef du Kremlin dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

Le dirigeant russe a également accusé les puissances occidentales d'avoir « détruit l'Irak et la Libye » et plongé l'Égypte et la Tunisie « dans un état affreux » avant de « s'en prendre à l'espace postsoviétique ».

« Ils ont soutenu le coup d'État [en Ukraine, ndlr], soit la prise de pouvoir par la force. Et lorsque nous ne l'avons pas accepté, ils ont imposé des sanctions à notre encontre », a rappelé M. Poutine.

Institué en 1997, le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se déroule depuis 2006 sous le patronage et avec la participation du Président de la Fédération de Russie.

L'édition 2017 du SPIEF se déroulera du 1er au 3 juin. Elle réunira environ 12 000 participants, dont 650 chefs d'entreprises russes et 230 chefs d'entreprises étrangers, ainsi qu'une quarantaine de ministres venus de 26 pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Kremlin: les nouvelles sanctions US anti-Pyongyang visent aussi la Russie
Pékin dément avoir demandé 100 jours pour faire pression sur Pyongyang
Les USA prêts à un dialogue avec Pyongyang sous condition
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
nucléaire coréen, ingérence, sécurité, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2017, Vladimir Poutine, Corée du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook