Ecoutez Radio Sputnik
    Doha, Qatar

    Le Qatar échappe-t-il à la tutelle américaine?

    © Sputnik . Vitalii Belousov
    International
    URL courte
    4284
    S'abonner

    La visite de Donald Trump au Proche-Orient semble avoir troublé les relations entre le Qatar, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Deux experts contactés par Sputnik donnent leur vision de la situation.

    Suite à la tournée proche-orientale de Donald Trump, des tensions ont émergé entre certains pays de la région, notamment entre le Qatar, d'un côté, et l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis de l'autre. L'agence Sputnik a contacté deux experts pour avoir leur avis quant à de possibles liens entre la visite du Président américain et l'évolution de la situation au Proche-Orient.

    Pour le politologue Atef Abdel Jawad, les États-Unis n'ont « aucun rapport » avec les démarches du Qatar à l'égard de ses voisins. Selon lui, au cours de sa visite, le locataire de la Maison-Blanche a choisi de ne pas entrer dans le détail des relations entre les puissances régionales, tout en se concentrant sur la lutte contre le terrorisme et la confrontation avec l'Iran.

    L'expert souligne toutefois que le Qatar continue de jouer un rôle particulier dans la politique proche-orientale de Washington qui a besoin de Doha « pour maintenir des rapports avec certaines organisations terroristes, dont les Taliban ».

    Pour sa part, le directeur du Centre saoudien des recherches stratégiques Anwar Ishki estime que le Qatar parviendra à réduire les tensions dans la région s'il « coupe ses relations avec l'Iran, met fin à ces attaques contre les pays du Golfe et cesse de financer Al-Jazeera et les groupes terroristes au Yémen ».

    D'après lui, pendant sa visite, le Président des États-Unis a « clairement laissé entendre que le Qatar devait bien écouter ce que Riyad lui disait ». Il est probable que cette attitude du numéro un américain pousse l'émirat à rechercher de nouveaux alliés dans la région en vue de garder son influence.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des bombardiers US au Qatar pour combattre Daech
    La Fondation Clinton avoue avoir reçu un don du Qatar
    Les USA et l’Arabie saoudite derrière l’échec de la rencontre à Doha?
    Tags:
    influence, relations, visite, Anwar Ishki, Atef Abdel Jawad, Donald Trump, Qatar, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik