Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de la CIA

    Les USA créent un nouveau centre de renseignement sur l’Iran au sein de la CIA

    © AP Photo / Carolyn Kaster
    International
    URL courte
    7333
    S'abonner

    Michael D'Andrea a été surnommé le «Prince sombre» et l’«Ayatollah Mike» lorsqu’il supervisait en tant qu’agent de la CIA la chasse à Oussama ben Laden et la campagne américaine de frappes par drones. Il vient d’être nommé chef du nouveau centre de renseignement sur l’Iran au sein de la CIA.

    L'Agence centrale de renseignement (CIA) a nommé l'ancien chef de son département antiterroriste Michael D'Andrea à la tête du nouveau centre d'opérations iraniennes. Il sera en charge de la collecte de toutes les données concernant l'Iran et de l'analyse de ces informations, selon le New York Times et le Wall Street Journal qui citent leurs sources informées.

    Auparavant, M. D'Andrea était le chef de l'opération spéciale de la CIA qui visait à rechercher l'ancien « terroriste numéro un » Oussama ben Laden, qui a été éliminé par les commandos américain en 2011. Baptisé « Ayatollah Mike », il a également supervisé les frappes de drones américains qui ont fait des centaines de morts au Pakistan.

    Après les attentats du 11 septembre, M. D'Andrea a été fortement impliqué dans le programme de détention et d'interrogatoire, qui a mené à la torture de plusieurs prisonniers et a été condamné par un rapport du Sénat des États-Unis de 2014 où il a été qualifié d'inhumain et d'inefficace.

    Connu également comme le « Prince sombre », M. D'Andrea a pris le poste de chef du Centre de la lutte contre le terrorisme de la CIA début 2006 et a passé les neuf années suivantes à chasser des individus suspectés de terrorisme à travers le monde.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    «Pandemic», un nouveau malware de la CIA dévoilé par WikiLeaks
    Un ex-agent du FBI disparu dans le "triangle des Bermudes" iranien, une thèse "absurde"?
    Organisateur du 11 septembre à Obama: les USA devraient revendiquer cet attentat
    Rapport sur l'Irak, migrants russes ou fiasco en Corée: les plus grands échecs de la CIA
    Tags:
    services secrets, programme nucléaire iranien, renseignement, CIA, Michael D'Andrea, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik