International
URL courte
251017
S'abonner

Moscou a demandé à Washington, au Conseil de sécurité de l’Onu, des explications sur les nouvelles sanctions à son encontre introduites par les États-Unis.

La Russie compte recevoir des éclaircissements des États-Unis sur de nouvelles sanctions antirusses en lien avec le programme nucléaire de Pyongyang, a annoncé le vice-ambassadeur russe à l'Onu Vladimir Safronkov au cours d'une réunion du Conseil de sécurité.

« On voudrait bien entendre les explications de la partie américaine sur l'extension des sanctions américaines contre la Corée du Nord qui a été annoncée le 1er juin et qui frappent trois sociétés russes et un citoyen de notre pays. Cette mesure nous rend perplexe et suscite notre profonde déception », a déclaré M. Safronkov vendredi.

La veille, le département du Trésor des États-Unis avait annoncé avoir introduit des sanctions contre des personnes physiques et morales nord-coréennes, ainsi que russes, en lien avec le programme nucléaire de Pyongyang. Les sanctions ont frappé notamment trois entreprises russes.

En outre, les sanctions concernent le citoyen de Russie Igor Mitchourine, lié à la société russe Ardis-bearings, enregistrée à Moscou.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déploré ces nouvelles mesures restrictives signalant qu'elles continuaient de nuire au dialogue entre Moscou et Washington.

« Il s'agit d'un facteur qui continue d'exercer un impact négatif sur les relations bilatérales. Ce sont des actions par inertie », a-t-il indiqué.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Conseil de sécurité de l'Onu élargit les sanctions contre Pyongyang
Poutine: l'Occident contraint Pyongyang à développer l'arme nucléaire
Tokyo s’attend à ce que Pékin l’aide à «rééduquer» Pyongyang
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Tags:
nucléaire coréen, sanctions antirusses, ONU, Vladimir Safronkov, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook