Ecoutez Radio Sputnik
    Thomas Drake

    La NSA a testé sa surveillance électronique pendant les JO d’hiver de 2002

    © AP Photo/ dpa, Hannibal Hanschke
    International
    URL courte
    355023

    Un ancien haut responsable de l'Agence nationale de la sécurité américaine (NSA) a révélé que cette dernière avait mené une surveillance générale à Salt Lake City pendant les Jeux olympiques d'hiver de 2002, communique Associated Press.

    Selon Associated Press (AP), l'ex-responsable de la NSA Thomas Drake, qui fait l'objet d'une enquête gouvernementale pour des fuites, a déclaré vendredi que la NSA avait recueilli et stocké pratiquement toutes les communications électroniques de la région de Salt Lake City, y compris les courriels et les textos.

    « Les fonctionnaires de la NSA et du FBI ont considéré les Jeux de Salt Lake City comme une excellente opportunité pour réunir les ressources des deux agences afin de tester et parfaire les nouvelles méthodes de surveillance de masse », précise M. Drake.

    Michael Hayden, directeur de la NSA entre 1999 et 2005, a nié l'existence d'un tel programme.

    Wayne Murphy, directeur actuel des opérations de la NSA, a déclaré pour sa part que la surveillance à Salt Lake City était limitée aux communications internationales dans lesquelles au moins un participant était considéré comme lié à des groupes terroristes étrangers.

    Le lanceur d'alerte Thomas Drake a dénoncé la corruption et la gestion déficiente d'un projet de la NSA, baptisé Trailblazer Project, et a été accusé d'avoir attenté à la sécurité nationale par le gouvernement fédéral. Menacé de 35 ans de prison, il a finalement été condamné pour un délit mineur et a perdu son emploi à la NSA.

    Une opinion existe selon laquelle son exemple aurait inspiré Edward Snowden à faire ses révélations sur les pratiques de la NSA.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Cyberattaque mondiale : le président de Microsoft pointe du doigt la NSA et la CIA
    Attaque informatique de portée mondiale: Snowden y voit la patte de la NSA
    Les deux lanceurs d’alerte de la NSA qui ont inspiré Edward Snowden
    Tags:
    lanceur d'alerte, surveillance, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden, Thomas Drake, Salt Lake City, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik