Ecoutez Radio Sputnik
    Afin de percer dans les nouvelles technologies, AvtoVAZ recrutera 350 ingénieurs russes

    Afin de percer dans les nouvelles technologies, AvtoVAZ recrutera 350 ingénieurs russes

    © Sputnik . Yuri Streletc
    International
    URL courte
    7310
    S'abonner

    De nouvelles voitures de la marque Lada fabriquées par la société AvtoVaz pourraient bientôt faire leur apparition sur le marché, a confié à Sputnik son PDG Nicolas Maure lors du SPIEF. Appréciant le professionnalisme des ingénieurs russes, il a fait part de l’intention de cette marque réputée d’embaucher quelque 350 spécialistes russes.

    Lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), plusieurs compagnies automobiles comme AvtoVAZ, Kamaz et SOLLERS ont signé un accord avec des partenaires publics sur un consortium lié aux nouvelles technologies: véhicule électrique, véhicule autonome, véhicule connecté. Interrogé à cette occasion par Sputnik, le PDG de la société AvtoVaz Nicolas Maure a expliqué que de nouveaux modèles de Lada pourraient prochainement voir le jour dans le cadre de la politique d'innovation.

    ​« Les premières étapes du plan gamme à long terme, tel qu'il est prévu sur dix ans, se met en place. La première serait le lancement de Vesta, que l'on appelle "station-wagon cross", un break de chasse type cross-over — un nouvel objet pour le marché russe dont on attend un grand succès », a-t-il ainsi relaté, ajoutant qu'ils attendaient pour 2018 « un certain nombre d'événements produits dans le design "en X" ».

    « Il ne s'agira pas complètement de nouvelles voitures, mais c'est un signe de tournant vers le futur de la marque, avec la connectivité pour certaines d'entre elles », a-t-il annoncé.

    Par ailleurs, M. Maure a insisté sur le fait que cette politique de rénovation de la marque entraînera un certain nombre de changements dont la recapitalisation et l'embauche de professionnels.

    « Nous apprécions le niveau de nos ingénieurs russes, compétents non seulement sur les vieilles techniques, mais également sur les techniques modernes », — explique à Sputnik Nicolas Maure. « Nous avons plus de 2 000 personnes dans notre centre de Togliatti, de plus en plus en interface avec nos collègues de Renault. […] Pour répondre au développement de la gamme Lada dans les années qui viennent, nous avons pris la décision de recruter 350 ingénieurs, les meilleurs jeunes issus des universités du pays [russes, ndlr], très au point sur les nouvelles techniques dont on parle », a-t-il commenté à Sputnik.

    La plus importante délégation au Forum économique de Saint-Pétersbourg était celle des USA
    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    Par ailleurs, la journaliste de Sputnik a appris que le renouvellement toucherait également deux véhicules importants, à savoir la Lada Granta et sa sœur Lada Kalina, avec un accent mis sur le nouveau 4x4 qui remplacera la Lada 4x4, modèle déjà bien connu.

    « On aimerait l'appeler Lada Niva, parce que c'était son nom autrefois. J'ai été content de voir en bas de chez moi à Paris une Niva, même un peu ancienne, puisqu'on ne la commercialise plus. L'ambition pour la future Lada 4x4 c'est d'être démarquée de Duster, on aimerait faire quelque chose de plus ciblé pour les pays montagneux ou forestiers », a partagé ses projets avec Sputnik M. Maure.

    En outre, sans donner de détails sur le processus de recapitalisation, Nicolas Maure a affirmé que l'entreprise était « aujourd'hui, en juin 2017, dans une situation de trésorerie beaucoup plus solide que ce qu'on a connu l'année dernière », tandis que les « décisions prises au niveau de la gestion financière, permettent à la direction de voir clairement le futur technologique de l'entreprise AvtoVAZ, malgré la nécessité de remise à niveau permanent ».

    Plus tôt dans la journée, le conseiller du Président russe Anton Kobiakov a annoncé que près de 400 accords pour un montant total de plus de 30 milliards d'euros avaient été signés dans le cadre du Forum économique de Saint-Pétersbourg.

    Institué en 1997, le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se déroule depuis 2006 sous le patronage et avec la participation du Président de la Fédération de Russie.

    L'édition 2017 du SPIEF se déroule du 1er au 3 juin. Elle réunit environ 12 000 participants, dont 650 chefs d'entreprises russes et 230 chefs d'entreprises étrangers, ainsi qu'une quarantaine de ministres venus de 26 pays.

    Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF)
    © Sputnik .
    Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF)

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le SPIEF, «le principal événement des affaires», selon un associé gérant de Deloitte CEI
    SPIEF: Poutine constate l'échec des tentatives de contenir la Russie
    Poutine à l’ouverture du SPIEF: «La russophobie de certains pays déborde»
    Refus de participer au SPIEF 2016: les USA mêlent politique et business
    Tags:
    automobile, contrat, politique, argent, business, forum, véhicule, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2017, AvtoVAZ, Saint-Pétersbourg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik