Ecoutez Radio Sputnik
    «Les sources anonymes» des médias US deviennent un mème sur la Toile

    «Les sources anonymes» des médias US deviennent un mème sur la Toile

    © Sputnik
    International
    URL courte
    8401
    S'abonner

    Alors que les médias américains ont pris l’habitude d’accuser Moscou de tous les crimes du monde sans pour autant présenter de preuves tangibles mais en se référant à des «sources anonymes», les internautes semblent s’en amuser de plus en plus. Ainsi, «les sources anonymes» sont devenues un mème sur la Toile.

    Ayant pris l'habitude de voir partout la Main du Kremlin, toujours invisible mais non moins redoutable, les médias américains continuent d'accuser la Russie de tous les péchés du monde sans jamais présenter la moindre preuve. Cependant, les informations ont toujours semblé ne pas avoir besoin de vérification plus solide car elles provenaient de sources sûres préférant toutefois rester anonymes. Par ailleurs, comme le dit le dicton, à force de crier aux loups, on risque de ne plus se faire entendre, ce qui semble désormais arriver à ces médias, à en juger par ce nouveau mème qui enflamme la twittosphère.

    L'idée de cette blague appartient aux utilisateurs du portail Reddit, où la capture d'écran de l'antenne de CNN avec le titre « Urgent! La Russie pourrait avoir des liens avec la Russie » apparaît.

    Les internautes ont apprécié cette plaisanterie et proposé leurs variantes.

    ​« Les sources anonymes disent que la Russie finance l'armée russe »

    Sans oublier, cela va de soi, le Président russe Vladimir Poutine…

    ​« Vladimir Poutine pourrait avoir des liens avec la Russie. Incroyable si c'était vrai »

    Ou bien faire une petite allusion à la façon dont ces informations ont été obtenues…

    ​« Les sources anonymes m'ont appris qu'un mec de Toledo connaît un autre mec dont la sœur a un copain qui a des preuves des liens entre Trump et la Russie »

    Mais peut-être ne s'agit-il que de l'hystérie médiatique antirusse?

    ​« Aucune preuve, sources anonymes, allusions, soupçons. Voilà ces liens de Trump avec la Russie », a donc écrit Patrick Henry avec une image résumant bien cette situation « Je vois les Russes partout ».

    Les soupçons de liens entre des proches de Donald Trump et des personnalités russes ont déclenché une véritable tempête politique à Washington. Depuis le début l'affaire, Donald Trump a toujours nié tout lien avec Moscou et qualifié l'enquête du FBI et celles menées par le Congrès de « chasse aux sorcières », reconnaissant toutefois qu'il ne pouvait parler que pour lui-même.

    Moscou considère comme absurdes les affirmations concernant les liens de la famille Trump avec la Russie.
    Le chef du comité des affaires étrangères de la Douma, Léonid Sloutski, a affirmé à Sputnik que les informations concernant une entente entre le gendre de Trump, Jared Kushner et l'ambassadeur russe à Washington Sergueï Kislyak, n'étaient que des « sornettes ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Poutine: les médias mainstream silencieux à propos du blocage des sites russes par Kiev
    Trump divulgue des secrets à Lavrov: nouveau fake des médias US, selon Moscou
    Les médias US sont en pleine «agonie intellectuelle», d’après Zakharova
    Poutine propose «un comprimé contre l’hystérie» dans l’affaire Kisliak
    Mes «liens» avec Moscou? de l'«hystérie», affirme Nigel Farage
    Tags:
    internautes, blagues, médias mainstream, médias, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik