Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    Attentats de Londres: Theresa May dénonce une idéologie du mal

    © REUTERS / Neil Hall
    International
    URL courte
    Deux attaques terroristes à Londres (juin 2017) (47)
    930

    Les attentats terroristes perpétrés récemment en Grande-Bretagne ont été planifiés séparément mais sont liés par l’extrémisme islamiste, selon le Premier ministre britannique.

    Les dernières attaques terroristes en Grande-Bretagne ont été réalisées séparément, mais ont été inspirées par la même idéologie, a déclaré dimanche le Premier ministre britannique Theresa May.

    « Alors que les dernières attaques n'ont pas été reliées par un réseau unique, ils sont liés dans un aspect important. Ils sont liés par la même idéologie du mal de l'extrémisme islamiste », a-t-elle indiqué à l'issue d'une réunion ministérielle convoquée d'urgence.

    Selon Mme May, la police a déjoué cinq attentats importants en Grande-Bretagne après l'attaque terroriste perpétrée en mars sur le pont de Westminster.

    Fin mars, un malfaiteur au volant d'une voiture a foncé dans la foule sur le pont de Westminster, non loin du parlement britannique.

    Samedi 3 juin, trois hommes ont tué au moins sept personnes dans le quartier du London Bridge, avec une camionnette puis en menant des attaques au couteau, avant d'être abattus par les policiers.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Deux attaques terroristes à Londres (juin 2017) (47)

    Lire aussi:

    Trump surfe sur l’attentat de Londres pour défendre son décret migratoire
    Un camion fonce dans la foule à Londres, des coups de couteau signalés, plusieurs blessés
    «La haine tue toujours, l'amour ne meurt jamais»
    Attentats de Londres: un médecin russe vient en aide aux victimes
    Tags:
    attentat, terrorisme, Theresa May, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik