Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine sur sa rencontre avec Flynn: «On a à peine parlé»

    Poutine sur sa rencontre avec Flynn: «On a à peine parlé»

    © AFP 2019 Chris Kleponis
    International
    URL courte
    9452

    Interrogé par la journaliste américaine Megyn Kelly sur sa rencontre avec l'ancien conseiller à la sécurité nationale du Président US Michael Flynn en 2015, Vladimir Poutine a répliqué qu’ils avaient «à peine parlé». «On a des relations plus cordiales avec vous qu’avec M. Flynn», a-t-il ironisé.

    Alors que l'ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, Michael Flynn, a été maintes fois accusé d'avoir des prétendues relations avec le Kremlin, la journaliste américaine de NBC News Megyn Kelly a décidé d'élucider cette affaire en posant directement cette question au chef d'État russe Vladimir Poutine lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

    « On a à peine parlé », a répondu M. Poutine évoquant sa rencontre avec M. Flynn à Moscou en 2015.

    Le Président russe a ainsi révélé qu'il assistait à un évènement festif de la chaîne russe RT où il avait prononcé un discours quand un inconnu s'est alors assis non loin de lui. C'est après son départ que Vladimir Poutine a appris qu'un ressortissant américain ayant travaillé auparavant dans les services spéciaux américains était présent dans la salle.

    « J'ai des relations bien plus cordiales avec vous, oui personnellement avec vous, qu'avec M. Flynn », a ironisé M. Poutine.

    M. Flynn a été fortement critiqué par l'opinion publique américaine qui lui a reproché d'être assis à côté du Président russe Vladimir Poutine lors de leur rencontre occasionnelle en 2015. En réponse à ces allégations, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré que le dirigeant russe n'avait pas mené de longues discussions avec l'ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump.

    Michael Flynn a dû quitter la Maison-Blanche trois semaines à peine après sa prise de fonction, à la suite de révélations sur une conversation qu'il avait eue avec l'ambassadeur russe à Washington, en décembre dernier.

    Le quotidien américain The Washington Post accusait notamment M. Flynn d'avoir conseillé à la Russie «d'être plus mesurée dans sa réaction face aux sanctions punitives» et de ne pas avoir rejeté la possibilité que les sanctions pourraient être révisées sous la nouvelle présidence. Une prise de position que le Washington Post a considéré comme une tentative de la part de Flynn de saper la politique intérieure d'Obama, bien que celui-ci n'aitoccupé à cette époque aucune fonction officielle.

    Le Kremlin a de son côté démenti les informations fournies par le Washington Post. « Des conversations ont eu lieu », cependant « pour le reste, les informations sont fausses », a indiqué Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Accusation mainstream à l’encontre de Flynn: «Un nouveau stade de paranoïa»
    Contact avec une étudiante russe: Flynn soupçonné… comme d'habitude
    L’ex-conseiller du président US Flynn «dans la broyeuse des médias mainstream»
    Trump nomme un général stratège à la sécurité nationale en remplacement de Flynn
    Affaire Flynn: pas de poursuites du FBI… pour le moment
    Tags:
    rencontre, accusations, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2017, chaîne de télévision russe RT, Michael Flynn, Megyn Kelly, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik