Ecoutez Radio Sputnik
    Maire de Londres Sadiq Khan

    Sadiq Khan indifférent aux critiques de Trump suite à l'attaque de Londres

    © REUTERS / Neil Hall
    International
    URL courte
    Deux attaques terroristes à Londres (juin 2017) (47)
    181211

    La mairie de Londres a choisi de laisser sans réponse le tweet «mal informé» du dirigeant américain mettant en cause les déclarations de Sadiq Khan consécutives à l'attentat de samedi.

    Le maire de la capitale britannique Sadiq Khan a «mieux à faire» que de répondre au tweet de Donald Trump qui lui a reproché de ne pas prendre au sérieux la menace terroriste, a annoncé le porte-parole de la mairie dans un communiqué.

    « [Le maire] a des choses plus importantes à faire que de répondre au tweet mal informé de Donald Trump, qui sort du contexte ses remarques adressées aux Londoniens », lit-on dans le document.

    Auparavant, le chef de la Maison-Blanche a attaqué M. Khan sur Twitter pour ses propos invitant les habitants de Londres à ne pas s'alarmer du renforcement de la présence policière dans les rues. « Au moins 7 morts et 48 blessés dans une attaque terroriste et le maire de Londres dit qu'il n'y a "pas de raison de s'alarmer"! », a écrit M. Trump.

    Le Président US a en outre appelé à abandonner le politiquement correct pour résister à la menace terroriste d'une manière plus efficace. « Si nous ne sommes pas malins, cela ne fera qu'empirer », a-t-il prévenu.

    Samedi 3 juin, trois hommes ont tué au moins sept personnes dans le quartier du London Bridge, avec une camionnette puis en menant des attaques au couteau, avant d'être abattus par les policiers.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Deux attaques terroristes à Londres (juin 2017) (47)

    Lire aussi:

    Des étrangers figurent parmi les victimes des attentats de Londres
    Une unité d'élite UK mobilisée pour l'opération antiterroriste à Londres
    12 personnes interpellées suite aux attentats de Londres
    Tags:
    réseaux sociaux, sécurité, terrorisme, attentat, Donald Trump, Sadiq Khan, États-Unis, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik