International
URL courte
32932
S'abonner

Suite à l'attentat perpétré dans la capitale britannique, l'Iran a appelé les puissances occidentales à s'en prendre aux «racines du terrorisme», dont ses sources idéologiques et financières.

L'attaque terroriste de Londres a suscité des remous jusqu'au Moyen-Orient. Au lendemain de l'attentat qui a fait au moins sept morts et une cinquantaine de blessés, l'Iran a qualifié la tragédie britannique de « piqûre de rappel » qui devait pousser l'Occident à s'attaquer aux sources idéologiques et financières du terrorisme, faisant ainsi allusion à l'Arabie saoudite, son rival de longue date.

« Afin d'éradiquer le terrorisme, les pays occidentaux doivent s'en prendre à ses racines, ainsi qu'aux principales sources financières et idéologiques de l'extrémisme, qui sont évidentes pour tout le monde », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne Bahram Qassemi.

L'Iran et l'Arabie saoudite s'accusent régulièrement de soutenir le terrorisme à travers le monde. Dans sa dispute avec Téhéran, Riyad bénéficie du soutien de Washington, le Président américain Donald Trump ayant récemment appelé tous les pays à « isoler » l'Iran qui « finance, arme et entraîne des terroristes », répandant « la destruction et le chaos à travers la région ».

La République islamique a réagi en accusant le chef de la Maison-Blanche de vouloir « pomper » l'argent du royaume saoudien.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Attentat de Londres: Macron souligne «l’importance de la coopération européenne»
Attentats de Londres: Theresa May dénonce une idéologie du mal
Trump surfe sur l’attentat de Londres pour défendre son décret migratoire
Londres: Poutine condamne un crime «choquant par sa violence et son cynisme»
Tags:
attentat, financement, terrorisme, Donald Trump, Bahram Qassemi, Londres, Arabie Saoudite, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik