International
URL courte
18502
S'abonner

Le Président russe Vladimir Poutine a recommandé aux Américains de modifier leur loi électorale de sorte qu’on puisse superviser le vote facilement.

Le Président Poutine appelle les Américains à ne pas chercher de boucs émissaires et à modifier leur système électoral de sorte qu'on puisse superviser le vote facilement.

« S'il s'agit de justice sociale et politique, il paraît indispensable de changer la loi électorale (aux États-Unis, ndlr) de sorte que le chef d'État soit élu directement au scrutin secret et que les voix soient décomptées directement, si bien qu'on pourrait superviser tout cela facilement. C'est tout. Dans ce cas, on ne pourrait plus renvoyer la balle à qui que ce soit et les perdants n'auraient aucun prétexte pour accuser qui que soit de leurs propres échecs », a confié le Président aux journalistes de la chaîne NBC.

Il a également rappelé que la Constitution et la loi électorale américaines fonctionnaient de nos jours de telle sorte que bon nombre de grands électeurs puissent voter pour un candidat qui bénéficiait d'un soutien plus faible auprès des électeurs. « Il n'est pas rare que de tels cas se produisent dans l'histoire des États-Unis », a souligné le Président.

Pour rappel, à l'approche de l'élection présidentielle américaine, le portail WikiLeaks a rendu publics des milliers de documents sur l'équipe de campagne de la candidate démocrate Hillary Clinton, piratés du compte Gmail de John Podesta, son directeur de campagne.

Par la suite, un rapport de la CIA cité par le Washington Post a accusé la Russie d'avoir pesé sur l'issue du vote de l'élection en piratant des emails des démocrates durant la campagne. L'équipe de Donald Trump a rejeté ces conclusions.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Poutine: les USA interviennent dans les processus politiques à travers le monde
«Amical et poli» ou «homme de fer»? La journaliste US évoque sa rencontre avec Poutine
Poutine sur sa rencontre avec Flynn: «On a à peine parlé»
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Tags:
ingérence, WikiLeaks, CIA, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook