International
URL courte
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (98)
8221
S'abonner

Réagissant à la décision choc de sept pays de rompre toutes les relations diplomatiques avec le Qatar, le ministère iranien des Affaires étrangères a demandé à Doha et à ses voisins du Golfe d’établir un dialogue entre toutes les parties.

En vue de sortir de la crise diplomatique impliquant le Qatar et sept autres pays, à savoir l'Arabie saoudite, Bahreïn, l'Égypte, les Émirats arabes unis, la Libye, le Yémen, mais aussi les Maldives, qui ont tous accusé Doha de déstabiliser la région et de soutenir le « terrorisme », le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Bahram Ghasemi a appelé les parties concernées à régler les problèmes de manière pacifique.

« Le règlement des désaccords entre les États dans la région, notamment le problème actuel entre le Qatar et ses trois voisins, ne sera possible que via des méthodes politiques et pacifiques et un dialogue entre les pays », a déclaré le porte-parole du ministre iranien des Affaires étrangères Bahram Ghasemi.

Sept pays, à savoir l'Arabie saoudite, Bahreïn, l'Égypte, les Émirats arabes unis, la Libye, le Yémen et les Maldives ont annoncé lundi la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusant Doha de déstabiliser la région et de soutenir le « terrorisme ».

De son côté, Doha a accusé ses voisins du Golfe de chercher à placer le Qatar sous tutelle et dénoncé comme « injustifiée » leur décision.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (98)

Lire aussi:

La crise diplomatique autour du Qatar provoque la flambée des cours du pétrole
Le Qatar échappe-t-il à la tutelle américaine?
Selon le commandant en chef libyen Khalifa Haftar, le Qatar finance Al-Qaïda
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Tags:
rupture, relations diplomatiques, dialogue, Bahram Ghasemi, Maldives, Doha, Qatar, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Libye, Arabie Saoudite, Egypte, Iran, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook