Ecoutez Radio Sputnik
    Eliot Higgins, fondateur de Bellingcat

    Moscou: l’enquête de Bellingcat sur le crash du MH17 «ne donne pas de réponses»

    © AFP 2019 ANP/Piroschka van de Wouw
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (287)
    3152

    Le groupe d’enquête Bellingcat, qui collecte et analyse des informations sur les réseaux sociaux, a affirmé que le Boeing malaisien, qui est tombé dans le Donbass en 2014, a été abattu par un missile Bouk appartenant à une brigade russe. Toutefois, Bellingcat ne fournit aucune preuve qui l’atteste, note le ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie ne sait pas quelles données a utilisé le groupe d'enquête international Bellingcat pour accuser Moscou d'être impliqué dans le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine, a déclaré mardi à Kaliningrad le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    « Du moins, les données publiées par les médias ne donnent pas de réponses à ces questions », a indiqué le ministre russe lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue slovaque Miroslav Lajcak.

    Le groupe d'experts et de journalistes international en ligne Bellingcat, qui collecte et analyse des informations sur les réseaux sociaux, avait auparavant affirmé que le système de missiles sol-air Bouk ayant abattu l'avion malaisien appartenait à une brigade de défense antiaérienne russe.

    Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé dans le Donbass (est de l'Ukraine) le 17 juillet 2014, faisant 298 morts, en majorité des Néerlandais. En février 2016, le groupe d'enquête Bellingcat a publié un rapport intitulé « MH17 : suspects et témoins potentiels de la 53e brigade de missiles antiaériens ». Selon les auteurs de ce document, le système de missiles sol-air Bouk qui a abattu le Boeing malaisien a été introduit dans le Donbass par les militaires russes et en a été évacué après le crash.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé la partialité de l'enquête qui n'a pris en compte que les données fournies par l'Ukraine. Les expériences grandeur nature menée par le consortium russe Almaz-Anteï, producteur des missiles sol-air Bouk, démontrent que le Boeing malaisien a été abattu depuis le territoire contrôlé par l'armée ukrainienne.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (287)

    Lire aussi:

    MH17: le nouveau rapport qui accable Bellingcat
    Enquête sur le crash du MH17: Bellingcat a falsifié les données
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    enquête, MH17, crash d'avion, Bellingcat, ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik