Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion

    Avion disparu en Birmanie: des débris retrouvés en mer

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    327

    Des débris d'un avion disparu des radars, ce mercredi, en Birmanie, ont été retrouvés en mer, a annoncé l'AFP se référant à l'armée birmane.

    Un avion transportant plus de 100 personnes a disparu des radars, ce mercredi, en Birmanie. Selon l'AFP se référant à l'armée birmane, des débris de l'appareil ont été retrouvés en mer.

    « On a désormais retrouvé en mer des pièces de l'avion », a signalé à l'AFP le responsable de l'armée de l'air Naing Lin Zaw, précisant que les débris avaient été aperçus à 218 kilomètres de la ville de Dawei, dans le sud-est de la Birmanie.

    Le contact avec l'avion a été perdu alors qu'il survolait la région de Dawei (sud-est de la Birmanie), en bord de mer d'Andaman. Il avait décollé un peu plus tôt de la ville de Myeik, dans le sud de la Birmanie, et devait atterrir à Rangoun, la capitale économique. Selon l'armée et une source aéroportuaire, il y avait au moins 116 personnes à son bord.

    La plupart des passagers sont des familles de militaires en poste dans cette région du sud du pays.

    Une opération de sauvetage, comprenant des navires et des avions, a été lancée par les autorités du pays. 105 passagers et 11 membres d'équipage se trouvaient à bord de l'appareil.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un objet non-identifié tombe en Birmanie
    Un Néerlandais arrêté en Birmanie pour avoir empêché la prière bouddhiste
    Crash en Birmanie: des corps retrouvés dans la zone de la catastrophe
    Tags:
    Myanmar, débris, mer, opération de sauvetage, avions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik