Ecoutez Radio Sputnik
    Avions de la coalition internationale en Syrie

    Frappes à At-Tanf: la coalition viole le droit international, selon Moscou

    © REUTERS / U.S. Air Force/Senior Airman Matthew Bruch/Handout
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2017) (114)
    15332

    Moscou a évalué les actions de la coalition, qui a effectué deux raids en moins d'un mois sur les forces progouvernementales dans la ville d'At-Tanf, en Syrie, pointant qu'il s'agit d'une violation du droit international.

    Aux yeux de Moscou, les frappes de la coalition menée par les États-Unis contre les forces progouvernementales dans la ville syrienne d'At-Tanf constituent une violation du droit international, a déclaré mercredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    « La question est dans le côté politique de cette affaire. La frappe réalisée le 18 mai dans cette même région, tout comme le nouveau raid, ont été menés, selon nos estimations, en contradiction avec le droit international. Les motivations que nous entendons de la part du commandement central des Forces armées américaines sont douteuses, pour ne pas en dire plus », a déclaré le vice-ministre aux journalistes.

    Et de pointer que la question ne résidait pas dans le fait de savoir si les États-Unis avaient prévenu de leur intention de réaliser cette frappe ou non.

    Mardi, la coalition dirigée par les États-Unis a porté une nouvelle frappe contre les forces progouvernementales près d'At-Tanf, non loin de la frontière avec la Jordanie. Le raid a visé plus de 60 soldats, un char, deux pièces d'artillerie, une arme antiaérienne et des véhicules de soutien. D'après les informations mises à disposition de Sputnik, la frappe aurait fait deux morts et 15 blessés parmi les militaires syriens. Il s'agit de la deuxième frappe effectuée dans cette région depuis le 18 mai.

    Commentant ce nouveau raid de la coalition, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait plus tôt déclaré que vraisemblablement les frappes avaient visé les forces qui cherchaient à torpiller les projets des terroristes de Daech de détruire deux ponts reliant la Syrie et l'Irak.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2017) (114)

    Lire aussi:

    Frappes à At-Tanf: Moscou accuse les USA de violer le droit international
    Frappes à At-Tanf: les États-Unis intéressés par le contrôle du pétrole syrien
    Damas confirme la frappe de la coalition contre un site gouvernemental à At-Tanf
    Tags:
    violations, droit international, raid, coalition anti-Daech, Sergueï Riabkov, États-Unis, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik