Ecoutez Radio Sputnik
    THAAD

    THAAD: un futur nuageux pour les batteries anti-missiles US en Corée du Sud

    © REUTERS/ U.S. Department of Defense
    International
    URL courte
    2121

    Le déploiement du système Terminal High Altitude Area Defense (THAAD) en Corée du Sud devrait être suspendu afin de mener une expertise écologique complète, a déclaré un haut fonctionnaire de l’administration du Président sud-coréen aux journalistes lors d’un point de presse à Séoul.

    Selon un haut fonctionnaire de l'administration du Président sud-coréen Moon Jae-in, il faudra temporairement arrêter l'installation des quatre batteries anti-missiles additionnelles THAAD, de conception américaine, pour qu'une expertise écologique puisse être effectuée.

    « Nous n'avons pas en vue le renvoie des deux batteries qui ont déjà été livrées dans le pays. Cependant, l'importation du reste de l'équipement devra attendre un moment », a souligné le haut fonctionnaire sud-coréen.

    La déclaration de l'administration du Président a eu lieu après l'enquête visant à examiner les activités du ministère sud-coréen de la Défense nationale, qui, comme il s'est avéré, a tenté d'éviter une expertise écologique complète.

    Conformément à la loi, cette mesure doit concerner toutes les infrastructures dont la surface dépasse 330 000 mètres carrés. Afin de ne pas le faire, le ministère de la Défense nationale avait pris la décision de diviser le terrain en parcelles et de les transmettre aux militaires américains en plusieurs étapes.

    Selon les estimations provisoires des spécialistes, une telle expertise pourrait durer des mois voire des années. Ainsi, il n'est pas à exclure que les batteries THAAD ne soient pas déployées l'année prochaine comme il l'était prévu.

    Négocié entre les précédentes administrations des deux pays, le déploiement des batteries anti-missiles THAAD est censé répondre à la menace balistique nord-coréenne. Deux batteries ont déjà été installées en mars dans le district de Seongju.

    Au cours de la campagne électorale, Moon Jae-in, investi le 10 mai, s'était prononcé pour un examen parlementaire du déploiement du système Terminal High Altitude Area Defense (THAAD).

    Yoon Young-chan, le porte-parole de la Maison Bleue, le siège de la présidence sud-coréenne, a souligné que l'installation de quatre batteries supplémentaires n'avait pas été portée à la connaissance de la nouvelle administration présidentielle.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Pékin et Moscou s’élèvent contre l’installation des systèmes US THAAD en Corée du Sud
    Séoul réorienterait le THAAD vers le nord pour rassurer la Chine
    Séoul reçoit des informations du radar THAAD… par téléphone
    THAAD, «femmes de réconfort»: la tâche du Président sud-coréen n’est ni facile ni simple
    THAAD et «femmes de réconfort»: deux épines dans le pied du nouveau Président sud-coréen
    Tags:
    déploiement, antimissiles, expertise, système antimissile THAAD, Moon Jae-in, Séoul, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik