International
URL courte
9423
S'abonner

Les frappes de la coalition dirigée par Washington contre les troupes progouvernementales syriennes, aux environs d’Al-Tanf, ont été portées contre les troupes qui combattent les terroristes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La nouvelle frappe effectuée par la coalition dirigée par Washington contre les troupes progouvernementales syriennes à At-Tanf est apparemment une démarche contre les forces qui voulaient empêcher les desseins des terroristes, a signalé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue espagnol Alfonso Dastis.

Selon Sergueï Lavrov, des informations, visiblement plausibles, montrent que les troupes progouvernementales en question se rendaient sur zone afin d'empêcher la destruction de deux ponts reliant la Syrie et l'Irak. Le ministre a précisé que les terroristes de Daech comptaient détruire ces ponts et ont d'ailleurs réussi à les faire exploser.

« Ainsi, si ces informations sont vraies et il semble que oui, alors les frappes ont été portées contre les forces qui voulaient empêcher les terroristes de détruire les facilités de communication entre les deux pays arabes, la Syrie et l'Irak », a indiqué le chef de la diplomatie russe.

La coalition dirigée par Washington a porté une frappe contre les forces progouvernementales près d'At-Tanf, en Syrie, lit-on dans une déclaration de la coalition. La frappe a visé plus de 60 militaires, un char, deux pièces d'artillerie, une arme antiaérienne et des véhicules de soutien. C'est la deuxième frappe effectuée dans cette région depuis le 18 mai.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Député: les frappes de la coalition US contre les forces pro-Assad, «une rude provocation»
Frappes à At-Tanf: la coalition viole le droit international, selon Moscou
La coalition dirigée par les USA porte une nouvelle frappe contre les forces pro-Assad
Les dommages causés par la coalition en Syrie comparables à ceux de Daech
Tags:
gouvernement, Sergueï Lavrov, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook