Ecoutez Radio Sputnik
    Parlement turc

    Le parlement turc autorise le déploiement de troupes sur une base au Qatar

    © REUTERS / Umit Bektas
    International
    URL courte
    38332
    S'abonner

    Alors que le Qatar traverse une crise diplomatique profonde, le parlement turc donne son feu vert à la réalisation d’un accord permettant le déploiement de troupes sur une base turque dans l’émirat.

    Mercredi, le parlement de la Turquie a approuvé la mise en œuvre d'un accord autorisant le déploiement de troupes sur une base turque au Qatar, signale l'AFP se référant aux députés. Le vote donne la possibilité à Ankara d'envoyer ses troupes sur une base militaire installée au Qatar dans le cadre d'un accord signé en 2014, alors que Doha traverse une grave crise diplomatique.

    Aucunes précisions sur le nombre de militaires qui pourraient être déployés sur la base, ni sur la date de l'application de l'accord n'ont été formulées.

    L'initiative de déployer des forces peut être considérée comme un soutien apporté au Qatar confronté à une crise après que plusieurs pays arabes ont rompu leurs relations diplomatiques avec ce dernier. Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué la décision de ces pays, déclarant qu'elle n'était pas de nature à résoudre les problèmes régionaux.

    Le scandale diplomatique autour du Qatar a éclaté lundi dernier. Quatre pays — Bahreïn, l'Arabie saoudite, l'Égypte et les Émirats arabes unis — ont annoncé le 5 juin rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, expulser des diplomates et d'autres personnalités et suspendre des vols à destination de l'émirat gazier.

    Les quatre pays reprochent à Doha de « déstabiliser la situation en matière de sécurité » et de « soutenir le terrorisme », y compris les groupes terroristes Al-Qaïda et Daech au Yémen. Le chef de la diplomatie qatarie a déclaré que son pays ne prendrait pas de mesures en réaction à ce boycott.

    Dans les jours qui ont suivi, plusieurs autres pays ont emboîté le pas, dont les Maldives, Maurice et la Mauritanie. Le nombre de pays ayant rompu leurs liens diplomatiques avec ce pays du Golfe s'élève désormais à 10.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Soutenir le Qatar en Arabie saoudite coûtera cinq ans de prison et 710.000 EUR d'amende
    Les ÉAU invitent le Qatar à créer une «feuille de route» pour sortir de la crise
    Le Qatar aurait payé aux terroristes une rançon d’un milliard de dollars
    Crise arabe: les pays du Golfe remontés contre le Qatar
    Tags:
    parlement, base militaire, Qatar, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik