Ecoutez Radio Sputnik
    Un démineur russe en Syrie

    Ce démineur russe qui rappe à Alep explose la Toile

    © Sputnik . Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2017) (114)
    8723

    Engagé sous contrat en Syrie, le sapeur russe Dmitri Profouta a rappé en plein Alep et a décroché un tonnerre d’applaudissements de la part de ses camarades ce qui a enthousiasmé le Web. Aux journalistes, ce soldat avoue ne pas songer à une carrière artistique mais rêver d’arriver un jour à être officier.

    Pour scène une rue d'Alep, pour décorations neufs blindés BTR-82A, pour accompagnement les baffles d'un véhicule tout-terrain, le jeune soldat fait un rap en professionnel devant ses camarades. La qualité de l'enregistrement ne permet pas de distinguer tous les mots, mais ce qu'on entend suffit pour comprendre, le jeune homme a travaillé avec tout son sérieux sur le texte pour raconter au monde ce qui fait partie de son univers militaire. « Notre travail ce n'est pas du show-business », chante-t-il et il est difficile de le contredire.

    « Nous étions en train de contrôler encore une rue d'Alep, je marchais et fixais dans l'esprit les détails les plus vifs qui se sont composés en vers », a avoué le héros du clip qui a enflammé l'Internet russe dans une interview au journal russe KP.ru.

    Dmitri est engagé sous contrat au Centre international de déminage des Forces armées russes.

    « Je ne sais pas pourquoi ce n'est que maintenant que le clip a fait surface. Ce concert improvisé a eu lieu le 21 janvier dernier à Alep à l'occasion de notre fête professionnelle, la Journée des troupes du génie. J'ai voulu offrir un tel cadeau à notre groupe. J'ai composé la musique et lu ma chanson. Le commandant a dit que j'avais un bel avenir [artistique, ndlr], mais en fait je veux entrer dans la Haute école du génie militaire à Tioumen et devenir officier », relate le jeune militaire.

    Originaire de la ville de Novy Ourengoï, Dmitri Profouta a fait son service dans la 45e brigade des sapeurs. Le Centre international de déminage se trouvait juste à côté. Plus tard, l'homme s'y est engagé. Il ne pensait pas aux missions spéciales, mais ensuite, il est allé deux fois en Syrie. D'abord, il participait au déminage de Palmyre, puis il est allé à Alep libérée.

    « Le sapeur-démineur fait bouger la Syrie ! C'est un vrai plaisir de le regarder et de l'écouter. Il a débarrassé la ville de l'obscurantisme et il rappe, il a tous les talents ! Il est bien nourri, il se fait offrir à boire, son uniforme lui va très bien, le matériel derrière lui est tout neuf. Ça c'est notre armée ! », s'extasient les internautes.

    Dmitri, quant à lui, ne s'attendait pas à une telle réaction mais le jeune homme a avoué que ce n'était pas la première fois qu'il se produisait en public.

    « Je suis sur la scène depuis l'âge de quatre ans. Je dansais et, depuis le collège, je me suis mis à rapper. J'avais même un studio à domicile, j'ai donné des concerts. Mais je préfère devenir officier », a conclu le jeune homme.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2017) (114)

    Lire aussi:

    Un cadeau insolite d'un soldat russe à son collègue syrien
    Les sapeurs russes ont désamorcé 25.000 engins explosifs à Alep
    Une seconde Légion d'honneur pour le soldat russe tombé à Palmyre
    Tags:
    sapeur, rap, Internet, Centre international de déminage de l'armée russe, Alep, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik