Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Pyongyang promet de réduire le Japon en cendres avant les USA

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (373)
    67 0 4910

    Alors que le Japon continue de soutenir la politique des États-Unis sur le dossier nord-coréen, Pyongyang menace de «réduire en cendres» le pays au cas où il ne renoncerait pas à sa politique hostile.

    Le président du Comité nord-coréen pour le maintien de la paix s'est engagé à réduire le Japon en cendres encore plus rapidement que les États-Unis en cas de conflit militaire, relate l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

    « Si le Japon s'inquiète effectivement de sa sécurité, il doit renoncer à sa politique hostile vis-à-vis de la Corée du Nord et obliger les Américains à retirer leurs bases du territoire japonais. Il devrait se souvenir du fait que l'archipel peut être réduit en cendres en cas d'imprévu, avant même que cela ne se produise avec les États-Unis », a indiqué le président.

    Le Japon, a-t-il poursuivi, est un pays insulaire qui « ne doit pas se lancer dans des aventures face à l'empire nucléaire invincible et impitoyable qu'est la Corée du Nord ».

    Ces allégations interviennent alors que le Japon, préoccupé par le développement actuel du programme nucléaire nord-coréen, n'a de cesse de critiquer Pyongyang et de réaffirmer le soutien qu'il accorde à Washington, son allié de longue date.

    Pyongyang a procédé à des dizaines de tirs de missiles et à deux essais nucléaires depuis 2016. La Corée du Nord cherche à mettre au point un ICBM capable de porter le feu nucléaire sur le continent américain, ce qui, selon le président américain Donald Trump, « n'arrivera pas ».

    Début mai, le pays reclus avait tiré un missile d'une portée sans précédent mais les analystes doutent pour l'instant qu'il soit parvenu à développer un ICBM ou à miniaturiser une ogive afin de pouvoir en équiper un missile.

    Mais la plupart d'entre eux estiment que Pyongyang a avancé à grand pas dans ses programmes d'armement depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un suite au décès de son père Kim Jong-Il en décembre 2011.

    Pyongyang justifie ses programmes nucléaire et balistique par le besoin de parer aux menaces d'invasion des Etats-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Nucléaire coréen (373)

    Lire aussi:

    THAAD: un futur nuageux pour les batteries anti-missiles US en Corée du Sud
    La fête des enfants en Corée du Nord
    La réponse balistique de la Corée du Nord au sommet du G7
    Tags:
    défense, nucléaire, États-Unis, Japon, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik