Ecoutez Radio Sputnik
    Richard Burr

    Les dépositions de Comey publiées pour éviter les fuites médiatiques

    © AP Photo / Jacquelyn Martin
    International
    URL courte
    250

    La déposition de James Comey devant le Sénat américain a été spécialement dévoilée par avance pour que les médias ne puissent pas le faire eux-mêmes, a indiqué le chef de la commission du renseignement de Sénat américain et le membre du parti républicain, Richard Burr.

    La déposition de James Comey devant le Sénat américain a été spécialement dévoilée par avance pour que les médias ne puissent pas le faire eux-mêmes, a indiqué le chef de la commission du renseignement de Sénat américain et le membre du parti républicain, Richard Burr.

    « Je suis ravi que nous l'ayons obtenue si tôt et qu'elle ait été publiée. Désolé, les amis, de vous avoir volé votre opportunité de trouver une source qui vous l'aurait divulguée », a déclaré le sénateur aux journalistes.

    L'ancien directeur du FBI James Comey, écarté de son poste récemment par le président américain Donald Trump, va être interrogé aujourd'hui par la commission du renseignement du Sénat américain.

    Des extraits des notes prises par Comey après chacune de ses conversations avec Trump ont été rendu publics à la veille des audiences. D'après ces notes, le président essayait de convaincre le directeur du FBI de ralentir l'enquête parlementaire sur la "piste russe" dans la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle de novembre 2016.

    Cela est confirmé par les dépositions écrites de Comey, par lesquelles il compte ouvrir son témoignage au Capitole et dont le texte a été publié par la commission du renseignement à la veille des audiences.

    Lire aussi:

    Trump propose à Comey de repartir à zéro… dans «Les Simpson»
    Trump: les allégations après le limogeage de Comey détruisent les relations avec Moscou
    Limogeage de Comey: Lavrov dément toute discussion avec Trump
    Tags:
    discours, témoignage, Sénat des États-Unis, Richard Burr, Donald Trump, James Comey, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik