Ecoutez Radio Sputnik
    Les débris du Tu-154 du Président polonais Lech Kaczynski, qui s'est écrasé non loin de Smolensk en avril 2010

    Crash de Smolensk: pas de trace d'explosifs sur les débris

    © AFP 2019 Natalia KOLESNIKOVA
    International
    URL courte
    Crash de l'avion de Lech Kaczynski près de Smolensk (141)
    270

    Les experts du Comité intergouvernemental d'aviation ont définitivement écarté la piste d’une explosion à bord de l’avion du Président Lech Kaczynski qui s’est écrasé en 2010 près de la ville russe de Smolensk.

    Aucune trace d'explosif n'a été retrouvée sur les débris du vol du Président polonais Lech Kaczynski, qui s'est abimé il y a sept ans près de Smolensk, en Russie. Cette conclusion a été tirée par la commission technique du Comité intergouvernemental d'aviation qui a analysé les résultats d'expertises balistique et technique.

    « Aucune indice d'explosif utilisé à bord n'a été révélée », a affirmé à Sputnik le président de la commission, Alexeï Morozov.

    Selon le responsable, la dispersion des débris de l'avion ainsi que leur état ne font pas penser à une explosion à bord ni à la dislocation de l'appareil en vol. Dans ce contexte l'expert a tenu à rappeler que l'équipage avait pris la décision d'atterrir tout en étant conscient des conditions météo défavorables.

    Pour rappel, début 2011, le Comité interétatique de l'aviation a rendu public un rapport sur les causes du crash. Selon ce rapport, l'avion s'est écrasé à cause de la décision de l'équipage de ne pas se diriger vers l'aéroport de secours.

    En 2016, la chaîne télévisée polonaise TVN24, a publié des extraits de l'enregistrement sur lesquels on entend que les pilotes ignorent les avertissements des contrôleurs aériens et que des personnes font régulièrement irruption dans la cabine de pilotage.

     

    Dossier:
    Crash de l'avion de Lech Kaczynski près de Smolensk (141)

    Lire aussi:

    La mosquée al-Aqsa à Jérusalem a brûlé en même temps que Notre-Dame de Paris (vidéo)
    Le Guide suprême iranien fustige l'usage de l'armée contre les Gilets jaunes
    Un homme arrêté avec des jerricanes d’essence et un briquet dans la cathédrale de New-York
    Tags:
    Lech Kaczynski, Smolensk, Pologne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik