International
URL courte
14512211
S'abonner

Les forces de la coalition dirigée par Washington ont abattu un drone syrien et attaqué des camions appartenant à l'armée syrienne lors de la troisième frappe effectuée à Al-Tanf en moins d'un mois.

La coalition dirigée par les États-Unis a porté jeudi sa troisième frappe depuis le 18 mai contre les forces pro-gouvernementales syriennes à l'est de la zone de désescalade près d'Al-Tanf, a annoncé le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition.

Cette fois, la coalition a attaqué des camions transportant des armes et a abattu un drone. Selon la coalition, cet engin sans pilote aurait attaqué les forces de la coalition.

« Le drone a largué des munitions qui n'ont pas touché les militaires de la coalition. L'engin sans pilote avait d'autres munitions à bord et nous l'avons abattu », a indiqué le colonel.

Le 6 juin dernier, une frappe effectuée par la coalition près d'Al-Tanf a visé plus de 60 militaires, un char, deux pièces d'artillerie, une arme antiaérienne et des véhicules de soutien syriens.

Les militaires de la coalition se trouvent à Al-Tanf depuis plusieurs mois. Selon les autorités américaines, ils forment les Syriens à la lutte contre le groupe terroriste Daech.

La coalition affirme qu'elle n'a pas l'intention de proclamer la guerre à Damas, mais se dit prête à se défendre contre les forces progouvernementales et l'armée du pays.

Les pays-garants du cessez-le-feu en Syrie, à savoir l'Iran, la Russie et la Turquie ont convenu de créer les zones de sécurité situées sur l'ensemble du territoire de la province d'Idlib, dans certaines parties des provinces de Lattaquié, de Hama, d'Alep, dans plusieurs régions au nord de Homs, dans la Ghouta-orientale ainsi que dans le sud de Syrie (provinces de Daraa et de Quneitra).

Lire aussi:

Pourquoi la coalition US a-t-elle bombardé les forces pro-Damas à At-Tanf?
Damas appelle la coalition US à cesser de bombarder les militaires syriens
La coalition dirigée par les USA porte une nouvelle frappe contre les forces pro-Assad
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Tags:
zone de désescalade, frappe aérienne, drone, coalition anti-Daech, Al-Tanf, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook