Ecoutez Radio Sputnik
    Anders Behring Breivik

    L’assassin Breivik va saisir la Cour européenne des droits de l’homme

    © AFP 2018 Odd Andersen
    International
    URL courte
    1708

    Après le refus de la Cour suprême de Norvège d’examiner sa plainte sur ses conditions de détention «inhumaines», le terroriste norvégien Anders Breivik, condamné à une peine de 21 ans de prison, entend faire appel à la Cour européenne des droits de l’homme.

    Mécontent d'« être détenu à l'isolement », le terroriste d'extrême droite Anders Breivik, condamné en août 2012 à une peine de 21 ans d'emprisonnement, soit la sentence maximale prévue par la loi norvégienne, va saisir la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

    « Nous allons nous adresser avec cette affaire à Strasbourg au plus vite », a déclaré Oeystein Storrvik, l'avocat de Breivik cité par Reuters.

    D'après Anders Breivik, son isolement en prison, où il est détenu sans contact avec d'autres prisonniers, viole l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme. Cette dernière vise à punir le traitement jugé « inhumain » et « dégradant ».

    Anders Breivik avait été condamné en août 2012 à une peine de 21 ans d'emprisonnement, soit la sentence maximale prévue par la loi norvégienne, avec une possibilité de reconduction, pour avoir commis le 22 juillet 2011 un attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie à huit personnes à Oslo, avant de tuer 69 participants à un camp de jeunesse du Parti travailliste sur l'île d'Utoya, proche de la capitale.

    Lire aussi:

    Breivik lutte pour ses droits… et remporte le combat
    L’attaque de Munich, un hommage à Breivik?
    Un Breivik mexicain? El Chapo se plaint de son cachot
    Tags:
    prison, isolement, Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Anders Breivik, Strasbourg, France, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik