Ecoutez Radio Sputnik
    Les USA et la coalition antiterroriste s’arrangent avec Daech au lieu de le combattre

    Les USA et la coalition antiterroriste s’arrangent avec Daech au lieu de le combattre

    © AP Photo / Seivan Selim
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2017) (114)
    461080
    S'abonner

    La coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis, qui comprend les milices kurdes, laisse passer les terroristes de Daech qui quittent la région de Raqqa au lieu de les éliminer, a déclaré ce vendredi le commandant des troupes russes en Syrie, le général de corps d’armée Sergueï Sourovikine.

    Le général de corps d'armée Sergueï Sourovikine a fortement critiqué les actions de la coalition antiterroriste en Syrie dirigée par les États-Unis.

    « Au lieu d'éliminer les terroristes, responsables de la mort de centaines et de milliers de civils syriens, la coalition [internationale antiterroriste, ndlr] dirigée par les États-Unis, avec les Forces démocratiques syriennes, trouvent un terrain d'entente avec les chefs de Daech qui rendent sans combattre les locaux qu'ils occupaient pour aller dans les provinces où opèrent des troupes gouvernementales syriennes », a-t-il déclaré.

    Par ailleurs, M. Sourovikine a souligné qu'«il semble que, sous prétexte de lutte contre le terrorisme sur le territoire syrien, les Américains utilisent Daech pour s'opposer à l'avancement des troupes gouvernementales syriennes ».

    L'opération de libération de la ville syrienne de Raqqa des terroristes de Daech entamée il y a trois jours a abouti à la libération d'un premier quartier, a communiqué à Sputnik sous couvert d'anonymat une source au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS).

    Occupée par Daech depuis 2013, Raqqa est considérée comme la capitale de ce groupe terroriste. L'opération de libération de Raqqa a débuté en novembre 2016 avec le soutien des commandos américains et de l'aviation des États-Unis et d'autres pays. Les unités des FDS composées essentiellement de Kurdes syriens, mènent des combats au sol.

    Damas proteste contre la participation des militaires américains à l'opération et qualifie d'intervention leur présence dans le nord de la Syrie.

     

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2017) (114)

    Lire aussi:

    La guerre civile en Syrie de facto arrêtée
    Lavrov: les frappes de la coalition US en Syrie portées contre les forces antiterroristes
    «La Turquie et la Russie s’unissent pour empêcher l’Otan de morceler la Syrie»
    Tags:
    lutte, lutte antiterroriste, terrorisme, coalition anti-Daech, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik