Ecoutez Radio Sputnik
    Doha, Qatar

    Le Qatar appelle au dialogue pour résoudre la crise dans le Golfe

    © AP Photo / Kamran Jebreili
    International
    URL courte
    Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (96)
    261

    Tous les différends dans la région du Golfe devraient être résolus par le biais d’un dialogue, a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed bin Abdul Rahman al Thani, en visite à Moscou.

    Lors d'une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov à Moscou, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed bin Abdul Rahman al Thani, a abordé le sujet de la crise diplomatique à laquelle le Qatar fait face actuellement. En particulier, il a livré sa vision des moyens de la résoudre:

    « Le but principal de la visite est d'informer la Russie des mesures qui ont été imposées contre le Qatar. Et, en particulier, des mesures illégales qui ont été prises à l'encontre de notre pays. Je voudrais confirmer la position du Qatar selon laquelle tous les différends doivent être résolus par le dialogue, et le format du Conseil de coopération des États arabes du Golfe est le meilleur pour un tel dialogue », a déclaré M. al Tani.

    Le scandale diplomatique autour du Qatar a éclaté le 5 juin dernier. Quatre pays — Bahreïn, l'Arabie saoudite, l'Égypte et les Émirats arabes unis — ont rompu les relations diplomatiques avec le Qatar, expulsé des diplomates et d'autres personnalités et suspendu les vols à destination du Qatar. Les quatre pays reprochent à Doha de « déstabiliser la situation en matière de sécurité » et de « soutenir le terrorisme », y compris les groupes terroristes Al-Qaïda et Daech au Yémen.

    Dossier:
    Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (96)

    Lire aussi:

    Crise du Qatar: pas d’impact sur l’accord au sein de l’Opep
    Donald Trump demande au Qatar de cesser de financer le terrorisme
    L’envoi de militaires turcs au Qatar, une décision lourde de conséquences
    Tags:
    crise diplomatique, dialogue, Abdallah al-Thani, Russie, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik