Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    La Corée du Nord sur le point de tester un missile intercontinental

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    36667

    La Corée du Nord compte tester procha inement un missile balistique intercontinental, a annoncé aujourd’hui le journal officiel du Parti du travail de Corée Rodong sinmun.

    Selon le Rodong Sinmun, la série de tests réussis d'armes stratégiques en Corée du Nord se poursuivra avec le lancement d'un missile balistique intercontinental.

    « Le test d'un tel missile, qui ne manquera pas d'être réussi, démontrera l'échec de la politique hostile des États-Unis à l'égard de la république populaire », souligne le quotidien.

    Le journal estime que Washington « n'osera pas déclencher une guerre contre un pays doté de l'arme nucléaire et de missiles balistiques intercontinentaux ».

    Le général Joseph Dunford, chef d'état-major des armées des États-Unis, a reconnu que tôt ou tard Pyongyang pourrait lancer un missile balistique intercontinental. Il a déclaré lors de la conférence internationale Shangri-La Dialogue à Singapour que l'utilisation d'un tel missile doté d'une ogive nucléaire « suscitait la préoccupation de Washington ».

    Vendredi 9 juin, la Corée du Nord a testé sur son littoral oriental des missiles de croisière sol-mer de type nouveau.

    L'agence KCNA a communiqué que le nouveau missile de croisière sol-mer était une puissante arme offensive capable de frapper tout bâtiment ennemi qui menacerait la Corée du Nord. Le missile a été développé par l'Académie des sciences de défense nationale.

    Lire aussi:

    La réponse balistique de la Corée du Nord au sommet du G7
    La Corée du Nord achève son bouclier balistique nucléaire
    La Corée du Nord tire plusieurs missiles balistiques
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Tags:
    tir, missiles balistiques, missiles intercontinentaux, Joseph Dunford, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik