International
URL courte
4280
S'abonner

L'opération de libération de la zone située à l'ouest de Mossoul a pris fin. Les milices chiites, auteurs de cette victoire, se disent prêtes à progresser vers la ville de Tal Affar.

Les Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi) ont achevé leur campagne anti-Daech dans l'ouest de la ville de Mossoul, écrit le portail Sot Aliraq, se référant à Abou Mahdi al-Mouhendes, un commandant de ces milices chiites progouvernementales.

« Nous avons accompli toutes les tâches dans l'ouest de Mossoul. 360 communes d'une superficie totale de 14 000 km2 ont été libérées. Dans la partie occidentale [de la province, ndlr] de Ninive, nous avons réussi à éliminer plus de 2 000 combattants de Daech », a-t-il déclaré.

Et d'ajouter que les Unités étaient prêtes à lancer une offensive sur Tal Afar, à l'ouest de Mossoul, et n'attendaient que l'ordre du Commandant des forces armées irakiennes.

Au cours de ces dernières semaines, les combattants des Unités de mobilisation populaire irakiennes, qui se sont fixé la tâche de nettoyer de Daech la frontière irakienne jusqu'à la ville d'Al-Qaïm, dans la province d'Al-Anbar, ont réussi à expulser les djihadistes de deux points de contrôle, dont un est situé sur la route menant à Mossoul.

D'après Abou Mahdi al-Mouhendes, une fois ces zones libérées de Daech, leur contrôle sera relégué à la police frontalière d'Irak.

L'offensive de l'armée irakienne visant à éliminer les djihadistes de Daech de la province de Ninive et de sa capitale, Mossoul, a été lancée en octobre 2016. Les troupes gouvernementales sont appuyées par des milices populaires et l'aviation de la coalition internationale.

Lire aussi:

Les terroristes utilisent pour la 9e fois des armes chimiques à Mossoul
163 civils fuyant Mossoul massacrés par Daech
Gérard Chaliand: à Mossoul, les djihadistes «utilisent les civils comme boucliers humains»
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Tags:
libération, offensive, Etat islamique, Unités de mobilisation populaire (PMU) irakiennes, Al-Qaïm, Tel Afar, Mossoul, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook