International
URL courte
7919
S'abonner

Une compagnie aérienne iranienne achètera 60 avions de passagers au géant aérien Boeing. C’est déjà le deuxième accord conclu avec Boeing depuis la levée partielle des sanctions économiques contre l’Iran en 2015.

La compagnie aérienne iranienne Aseman Airlines a finalisé un accord prévoyant l'achat de 60 avions à la société américaine Boeing, relate l'Agence de presse de la République islamique (IRNA).

D'après le contrat, les 30 premiers appareils seront livrés entre 2022 et 2024.

C'est déjà le deuxième accord entre Boeing et une compagnie aérienne iranienne depuis 2016. En décembre 2016, Iran Air, la compagnie aérienne nationale, a signé un contrat d'une valeur de 16,6 milliards de dollars avec Boeing pour l'achat de 80 avions de ligne.

Ces deux accords, ainsi que la commande en décembre 2016 de 100 avions civils au rival de Boeing, Airbus, ont été rendus possibles après la conclusion de l'accord sur le nucléaire entre Téhéran d'un côté et les grandes puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) de l'autre en 2015. Cet accord a permis de lever une partie des sanctions internationales contre l'Iran, autorisant notamment la vente d'avions.

Cependant, le nouvel accord avec Boeing pourrait être mis en question si le dirigeant américain Donald Trump mettait en pratique ses menaces de réintroduire des sanctions contre l'Iran. De plus, la vente doit encore être approuvée par l'Office américain pour le contrôle des avoirs étrangers qui dépend du Trésor américain (OFAC).

Auparavant, en raison des sanctions, la République islamique n'a pas pu renouveler sa flotte aérienne, qui était constituée d'avions obsolètes soviétiques et occidentaux. Cette situation a entraîné une augmentation du nombre d'accidents d'avion dans le pays.

Lire aussi:

Les sanctions levées, Boeing va vendre une centaine d'avions à l'Iran
Boeing a des visées sur l'Iran
Le premier Airbus A321 atterrit en Iran
Quelle a été la réaction de l’épouse de Benjamin Griveaux à la publication de ses vidéos X?
Tags:
levée des sanctions, sanctions, avions de ligne, ventes, accord, Allemagne, Chine, Russie, France, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook