International
URL courte
527
S'abonner

La mairie de Hambourg a diffusé un décret interdisant toutes les manifestations dans la ville pendant le déroulement du sommet du G20.

À l'approche de la réunion des dirigeants du G20 à Hambourg, les autorités municipales ont interdit l'organisation des manifestations pendant le sommet, relate la Deutsche Welle.

Selon la mairie de Hambourg, les rues de la ville doivent être libres pour le passage des délégations et des véhicules de secours en cas d'urgence. Les autorités souhaitent également empêcher d'éventuels affrontements entre protestataires et forces de l'ordre.

L'union « Solidarité sans frontières au lieu du G20 » contestera la décision des autorités devant la justice. La fraction de Die Linke (gauche) au parlement de Hambourg a qualifié l'interdiction de manifester d'« état d'urgence décrété par la police ». Or, pour les députés des Verts, il s'agit d'une « décision compréhensible, bien que triste ».

Selon le portail Spiegel Online, quelque 9 000 personnes participeront au sommet du G20. La délégation russe dirigée par le Président Vladimir Poutine assistera également à cet évènement.

Lire aussi:

Une rencontre Poutine-Trump avant le G20?
Un hôtel allemand refuse d’accueillir Donald Trump
Vladimir Poutine face à la désintégration occidentale
G20 en Chine: les correspondants US demandaient des privilèges spéciaux
Tags:
interdiction, sommet, manifestation, Deutsche Welle, G20, Hambourg, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook