Ecoutez Radio Sputnik
    Pour le Daily Mail, la Crimée appartient bien à la Russie

    Pour le Daily Mail, la Crimée appartient bien à la Russie

    © Sputnik . Max Vetrov
    International
    URL courte
    5453

    Le quotidien britannique The Daily Mail a publié aujourd’hui un article consacré à l’explosion d’une mine marine de la Seconde Guerre mondiale en Crimée. Fait notable, le journal a considéré la péninsule comme partie du territoire russe.

    En ce jour de fête nationale en Russie, un article du Daily Mail publié le 12 juin mentionne la presqu'île de Crimée comme une partie du territoire de la Fédération de Russie. Un fait qui n'est pas nouveau, certains médias mainstream publiant de temps en temps des articles dans lesquels la Crimée est considérée comme russe, malgré la position officielle des pays occidentaux qui ne reconnaissent pas le rattachement de la péninsule à la Russie.

    « L'incident dramatique a eu lieu à Sébastopol, sur la péninsule de Crimée, en Russie », est-il écrit dans l'article.

    Auparavant, l'organisation Telc GmbH, qui opère au nom du ministère allemand des Affaires intérieures et développe des tests linguistiques pour les migrants, a publié un manuel dans lequel la Crimée apparaît sur une carte du monde comme faisant partie intégrante de la Fédération de Russie.

    Plus tôt, Kiev a exprimé son indignation à l'égard d'une chaîne de télévision biélorusse en raison de la parution en direct à l'antenne d'une carte de l'Ukraine sans la Crimée. De surcroît, en février, une collection de puzzles croisés dans laquelle la Crimée a également été « expulsée » d'Ukraine a été publiée à Lvov.

    En 2016, la maison d'édition Oxford University Press (OUP) a publié un manuel de géographie dans lequel la péninsule de Crimée est présentée comme un territoire faisant partie de la Fédération de Russie. En octobre de la même année, le dictionnaire encyclopédique Larousse a placé la région du côté russe.

    La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77 % des Criméens et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut spécial) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été « offerte » à l'Ukraine sans la moindre consultation populaire par Nikita Khrouchtchev en 1954.

    Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer la Crimée comme une partie de son territoire. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions contre la Russie en 2014.

    Lire aussi:

    Le Daily Mail s’excuse auprès de Melania Trump pour l’avoir qualifiée d’escorte
    Le Daily Mail retire un article sur le plan US d’organiser une attaque chimique en Syrie
    Une nouvelle station de dessalement construite en Crimée d’ici 2025
    «Les médias occidentaux interdisent à leurs journalistes d’aller en Crimée»
    La plus grande crème glacée de Russie créée en Crimée!
    Tags:
    rattachement de la Crimée, péninsule, articles, Daily Mail, Sébastopol, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik