Ecoutez Radio Sputnik
    New York City

    Blackout généralisé aux États-Unis? Ne cherchez plus le coupable…

    © AP Photo/ George Widman
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    36117971069

    Si tout d’un coup des villes américaines étaient plongées dans le noir, les autorités des États-Unis n’auraient pas besoin d’aller chercher très loin le coupable. Seuls les Russes peuvent en vouloir autant aux citoyens américains, relate le Washington Post.

    Ah, ces manœuvres malveillantes des hackers russes ! L'ingérence dans la présidentielle américaine ne leur a pas suffi, il faut maintenant qu'ils utilisent leurs cyberarmes pour nuire à la vie quotidienne des citoyens ordinaires, met en garde le Washington Post. D'après une nouvelle recherche réalisée par l'entreprise Dragos, spécialisée dans la sécurité informatique, les hackers russes sont capables de perturber le fonctionnement des ordinateurs responsables du réseau électrique des villes américaines.

    En cause, le logiciel malveillant CrashOverride, qui aurait été créé par les Russes, assurent les experts de Dragos. Ce logiciel est capable de couper le courant pour une durée allant de quelques heures à quelques jours. Mais pourquoi donc accuser les hackers russes ? Les journalistes américains éludent la question. Ils n'ont d'ailleurs donné aucune preuve de l'existence d'une telle cyberarme.

    Dans cet article, en guise d'exemple, on n'évoque qu'un certain accident survenu en Ukraine en décembre 2015. Ainsi, d'après les données des analystes-programmeurs, les Russes auraient déjà testé leur virus sur le réseau énergétique ukrainien, ayant privé d'électricité quelque 225 000 habitants du pays. C'est désormais au tour des États-Unis de craindre un blackout. Les experts en sont certains, les Russes pourront, après une légère modification du logiciel, cibler le réseau énergétique américain.

    Pourquoi les « hackers russes » n'ont-ils toujours pas tenté le coup aux États-Unis ? Tous ces détails, les journalistes américains ont préféré les ignorer, ainsi que les véritables causes de cette coupure d'électricité en Ukraine, qui pourrait simplement être due à la vétusté du système énergétique ukrainien, ou à une simple négligence. Il est beaucoup plus intéressant d'effrayer les lecteurs en pointant une nouvelle fois du doigt ces « maléfiques Russes » que de s'attacher à la réalité des faits:

    « C'est le point culminant de décennies de théories et de scénarios d'attaques. C'est ce qui va changer le jeu », a déclaré le directeur de la Dragos Sergio Caltagiron, cité par le Washington Post.

    Si des villes entières étaient tout à coup plongées dans le noir, privées d'eau ou bien si la Lune cessait soudainement de briller, les Américains ne chercheraient pas bien longtemps le coupable, puisque de toute évidence, seule la Main du Kremlin est douée d'un tel machiavélisme.

    Tags:
    coupures d’électricité, électricité, hackers, cyberattaque, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik