Ecoutez Radio Sputnik
    L’armée irakienne chasse les derniers terroristes de Mossoul

    L’armée irakienne chasse les derniers terroristes de Mossoul

    © AP Photo / Susannah George
    International
    URL courte
    4380
    S'abonner

    L’opération de libération de Mossoul prend fin. Les forces irakiennes mènent avec succès une offensive contre les terroristes à l’ouest de la ville et prévoient de libérer la ville contre les terroristes dans les prochaines 10 heures.

    Les forces de la neuvième division blindée mènent avec succès une offensive à l'ouest de Mossoul, ou se trouvent les dernières positions fortifiées des terroristes, a déclaré à Sputnik Mahmud al Surji, porte-parole des milices populaires de la province de Ninive.

    « Le quartier serait libéré d'ici une dizaine d'heures », a-t-il confié.

    Le 10 juin les milices chiites ont annoncé la fin de la campagne à l'ouest de Mossoul. Samedi, ils ont réussi à libérer la région de Zanjili, l'un des derniers districts de la ville contrôlés par Daech, a déclaré le chef de la police irakienne Raed Jaudat.

    Au cours de ces dernières semaines, les combattants des Unités de mobilisation populaire irakiennes, qui se sont fixé la tâche de nettoyer de Daech la frontière irakienne jusqu'à la ville d'Al-Qaïm, dans la province d'Al-Anbar, ont réussi à expulser les djihadistes de deux points de contrôle, dont un est situé sur la route menant à Mossoul.

    L'offensive de l'armée irakienne visant à éliminer les djihadistes de Daech de la province de Ninive et de sa capitale, Mossoul, a été lancée en octobre 2016. Les troupes gouvernementales sont appuyées par des milices populaires et l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

    Lire aussi:

    Les milices chiites annoncent la fin de la campagne à l'ouest de Mossoul
    Les terroristes utilisent pour la 9e fois des armes chimiques à Mossoul
    Les auteurs de l'attaque de Téhéran ont combattu à Raqqa et à Mossoul
    Tags:
    libération, terrorisme, offensive, Etat islamique, Irak, Mossoul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik