Ecoutez Radio Sputnik
    Che Guevara

    «Mon frère le Che»: Ernesto Guevara raconté par son frère

    © AFP 2019 THOMAS COEX
    International
    URL courte
    2121

    Le 14 juin 1928 à Rosario, en Argentine, est né Ernesto Guevara de la Serna, plus connu comme Che Guevara ou le Che. Sputnik a eu l’occasion de s’entretenir avec Juan Martin, frère cadet de l'icône de la révolution cubaine de 1959.

    Che Guevara est aujourd'hui un mythe, mais derrière la légende il y a un homme, a déclaré à Sputnik son frère Juan Martin Guevara, qui a écrit un livre de souvenirs intitulé Mon frère le Che afin d'humaniser « l'icône de la révolution cubaine de 1959 ».

    Juan Martín Guevara, frère cadet du Che
    © Photo. Juan Martín Guevara
    Juan Martín Guevara, frère cadet du Che

    « Ernesto est mon frère, alors que le Che est plutôt mon compagnon d'idée. […] On le présente souvent comme un mythe, mais les gens doivent savoir qu'il était avant tout un homme en chair et en os, qu'il avait une famille, un père, une mère, des frères et des sœurs », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    La famille du Che
    © Photo. Juan Martín Guevara
    La famille du Che

    Selon ce dernier, il a rencontré son frère, de 15 ans son ainé, déjà connu comme le Che, en janvier 1959 à La Havane.

    « Ensuite, nous nous sommes rencontrés à Montevideo, en 1961. À l'époque, j'avais 18 ans, et c'était notre dernière rencontre », s'est souvenu Juan Martin.

    Évoquant le merchandising effréné bien loin de la personnalité intense et sans concession de Che Guevara, notamment son visage photographié en 1960 par Alberto Korda et ornant des t-shirts, des mugs et des sacs, l'interlocuteur de Sputnik a estimé que la commercialisation de l'image de son frère avait en fait pour objectif de dissuader les jeunes d'imiter son exemple.

    Un portrait de Che Guevara réalisé par Alberto Korda est considéré comme l'une des photographies les plus célèbres au monde
    Un portrait de Che Guevara réalisé par Alberto Korda est considéré comme l'une des photographies les plus célèbres au monde

    À la question de savoir ce qu'aurait fait le Che de nos jours, son frère a répondu qu'il aurait « lutté pour la liberté, l'indépendance et, finalement, pour le socialisme ».

    « Il m'est toutefois difficile de l'imaginer dans le monde d'aujourd'hui. Tout a beaucoup changé, bien que l'essentiel reste toujours le même, qu'il s'agisse des inégalités, de la pauvreté, de la discrimination, de la violence et de l'accumulation de richesses. Les phénomènes contre lesquels il avait lutté existent toujours, bien qu'ils se présentent différemment », a-t-il relevé.

    Et de souligner que le Che n'était plus de ce monde, et que les jeunes devraient par conséquent lutter eux-mêmes pour leurs idéaux, pour que l'Amérique latine devienne « libre, indépendante, souveraine et socialiste ».

    Annonce de la mort du Che
    Annonce de la mort du Che

    « C'est que les inégalités entre riches et pauvres ne cessent de se creuser. Tout est même bien pire aujourd'hui qu'à l'époque où vivait le Che », a conclu Juan Martin.

    Che Guevara avait rejoint le mouvement du 26 juillet, un groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castro. Après plus de deux ans de guérilla durant laquelle Guevara était devenu commandant, ce groupe a pris le pouvoir à Cuba, renversant le dictateur Fulgencio Batista en 1959.

    Après sa mort le 9 octobre 1967 à la Higuera, en Bolivie, le Che, connu comme révolutionnaire marxiste et internationaliste argentin et homme politique d'Amérique latine, devient une icône pour des mouvements révolutionnaires à travers le monde.

    Lire aussi:

    Les médias cubains ont trouvé de nouvelles circonstances de la mort de Che Guevara
    Le journal de Bolivie de Che Guevara mis en ligne sur Internet
    Mes rencontres avec Che Guevara
    La statue du Général de Gaulle jetée à bas lors des festivités après la victoire de l’Algérie à Évreux - image
    Tags:
    icône, agence, livre, mythes, révolution, Sputnik, Alberto Korda, Juan Martin Guevara, Fulgencio Batista, Che Guevara, Fidel Castro, Montevideo, Bolivie, La Havane, Cuba, Amérique latine, Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik