Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine: Moscou et Tokyo pourraient travailler ensemble sur les îles Kouriles

    © Sputnik . Mikhail Klimentyev
    International
    URL courte
    784

    Selon le Président russe Vladimir Poutine, Moscou et Tokyo seraient capables de travailler ensemble sur les îles Kouriles.

    Une collaboration bilatérale entre la Russie et le Japon pourrait avoir lieu sur les îles Kouriles, a déclaré Vladimir Poutine.

    «Nous estimons qu'un travail commun sur les îles serait possible, et notre attitude est que nous devons créer des conditions favorables pour régler les problèmes territoriaux. Nous ne savons pas encore quelles seront nos décisions finales», a indiqué Vladimir Poutine.

    Il a également ajouté qu'il existait des problèmes empêchant la mise en œuvre de ces décisions.

    «Il y a des questions aggravant ce problème, à savoir les questions liées à l'assurance de la sécurité, y compris dans cette région, les responsabilités de la part du Japon devant ses alliés. Ce sont des affaire qui demandent une analyse scrupuleuse et bien réfléchie ainsi qu'un réexamen», a souligné le Président russe.

    Et d'ajouter que des décisions finales seront prises après ce travail.

    Depuis de longues années, les relations entre la Russie et le Japon sont en butte à l'absence d'accord de paix. Le Japon revendique les îles Kouriles méridionales (Itouroup, Kounachir, Chikotan et Habomai), invoquant le Traité d'amitié et de paix russo-japonais de 1855. Pour Tokyo, leur restitution est une condition sine qua non de l'accord de paix avec la Russie qui n'a pas été signé à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

    La position de Moscou repose sur le constat que les îles Kouriles méridionales faisaient partie de l'URSS à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, la souveraineté russe sur ces îles étant incontestable et conforme au droit international.

    Lire aussi:

    Poutine: cesser le ping-pong entre la Russie et le Japon autour des Kouriles
    Kouriles: le Japon vers plus de souplesse?
    Moscou et Tokyo vers une exploitation commune des Kouriles du Sud
    Tags:
    collaboration, responsabilité, Vladimir Poutine, Kouriles, Russie, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik