International
URL courte
561122
S'abonner

Les forces aériennes russes auraient éliminé fin mai le leader du groupe terroriste Daech Abou Bakr Al-Baghdadi, l'information est en cours de vérification, annonce le ministère russe de la Défense.

Le numéro un du groupe extrémiste Daech Abou Bakr Al-Baghdadi aurait été tué le 28 mai dans une frappe des forces aériennes russes près de Raqqa, selon le ministère russe de la Défense. L'information est en cours de vérification.

Le bombardement a été effectué dans la nuit du 27 au 28 mai contre un poste de commandement où se tenait une réunion des leaders de Daech consacrée au retrait des terroristes de Raqqa par le "corridor sud". Des chasseurs Su-35 et Su-34 ont notamment pris part à l’opération antiterroriste.

« Selon les informations qui sont en cours de vérification par différents canaux, le chef de Daech Abou Bakr Al-Baghdadi aurait également été présent à la réunion », apprend-on d’un communiqué du ministère.

Le président de la commission de la politique d'information du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Alexeï Pouchkov, estime que la mort d'Abou Bakr Al-Baghadi pourrait signifier un changement majeur dans la guerre contre le terrorisme.

« Si la mort d'Abou Bakr Al-Baghadi est confirmée, cela sera un coup puissant contre Daech. Le groupe terroriste recule sur tous les fronts. La mort du chef accélérera la défaite militaire. »

Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il a proclamé la création d'un « califat islamique » au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui « obéir » depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

 

Lire aussi:

Les chefs de Daech trouvent refuge à la frontière irakienne
Après les Philippines, Daech va-t-il contaminer l'Indonésie?
Daech pilonne une zone résidentielle de Deir ez-Zor, un mort et 17 blessés
Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Tags:
bombardements, Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Raqqa, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook