Ecoutez Radio Sputnik
    Abou Bakr al-Baghdadi

    Coalition sur la mort présumée d’al-Baghdadi: nous serions ravis

    © AP Photo / Militant video
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    10253

    La coalition dirigée par les États-Unis a annoncé qu’elle n’était pas en mesure de confirmer la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, leader du groupe terroriste Daech. En outre, elle serait ravie si cela s’avérait vrai.

    Selon un porte-parole de la coalition dirigée par les États-Unis, elle ne peut pour le moment pas dire si le leader du groupe terroriste Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, a effectivement été tué dans la nuit du 27 au 28 mai lors du bombardement par l’aviation russe d’un poste de commandement à Raqqa. Mais elle serait contente si cette information est confirmée.

    «À ce jour, nous ne sommes pas capables de confirmer l’information fournie par la Russie relative à la mort d’al-Baghdadi. Par le passé, on a déjà eu des déclarations similaires, qui se sont avérées fausses. Et nous ne disposons pas d’une confirmation définitive sur cette information. Pourtant, la coalition ainsi que la communauté internationale auraient salué la mort d’al-Baghdadi», a indiqué le porte-parole de la coalition.

    Dans la nuit du 27 au 28 mai, des chasseurs russes Su-35 et Su-34 ont bombardé un poste de commandement dans la banlieue sud de la ville syrienne de Raqqa, où étaient réunis des chefs haut placés de Daech. L'attaque des militaires russes a tué plusieurs chefs haut placés de Daech ainsi que près de 330 djihadistes. Le numéro un du groupe terroriste Abou Bakr Al-Baghdadi se trouverait également dans les locaux bombardés, l'information étant toutefois en cours de vérification.

    Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il a proclamé la création d'un «califat islamique» au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui «obéir» depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Le «cousin» du chef de Daech al-Baghdadi arrêté près de Mossoul
    Les adieux d'al-Baghdadi n'annoncent pas la fin de Daech
    Abou Bakr al-Baghdadi aurait quitté Mossoul
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Tags:
    décès, aviation, bombardements, coalition anti-Daech, Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Raqqa, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik