Ecoutez Radio Sputnik
    Union européenne

    L'UE appelle les USA à coordonner avec Bruxelles toutes les nouvelles sanctions antirusses

    © Sputnik. Alexey Vitvitsky
    International
    URL courte
    233367147

    L'Union européenne appelle les États-Unis à coordonner avec Bruxelles toutes les nouvelles sanctions visant la Russie.

    L’Union européenne estime qu’il est nécessaire de coordonner les nouveaux volets de sanctions visant la Russie, l’intégration des partenaires concernant les mesures de restriction est essentielle, a déclaré vendredi à Sputnik un représentant de l’UE, en commentant le projet de loi du Sénat américain sur les sanctions antirusses.

    «Nous sommes au courant du projet de loi qui est en train d'être débattu au sein du Congrès. Il est important que toutes les nouvelles mesures possibles soient coordonnées entre les partenaires internationaux afin d'assurer leur efficacité à l'échelle mondiale et de sauvegarder l'unité des partenaires concernant les sanctions», a déclaré le représentant qui a voulu concervé l'anonymat.

    Selon lui, l'Union européenne continuera à suivre attentivement l'évolution au Congrès de la procédure en question.

    Jeudi, le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel et le chancelier autrichien Christian Kern ont déclaré que l'intention des États-Unis de punir les sociétés européennes participant au projet de gazoduc Nord Stream 2 ajoutait du négatif dans les relations entre l'Europe et les États-Unis. La chancelière allemande Angela Merkel partage l'opinion de son homologue autrichien et de son ministre des Affaires étrangères, d'après le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Siebert.

    Le Sénat américain a approuvé mercredi un projet de loi permettant au Président de sanctionner les sociétés qui ont ponctuellement investi plus d'un million de dollars dans la construction par la Russie de pipelines d'exportation ou ont accordé à la Russie des équipements, des technologies ou des services permettant de réaliser ces travaux. Selon le texte, le montant annuel maximal de ces transactions ne doit pas dépasser cinq millions de dollars.

    Lire aussi:

    Casse-tête US : Washington veut des sanctions antirusses tout en dialoguant avec Moscou
    Le silence ironique de Lavrov sur de nouvelles sanctions antirusses
    Durcissement des sanctions antirusses: les lobbys US à la manœuvre

    Lire aussi:

    Nouvelles sanctions US contre la Russie: Merkel préoccupée
    L’Europe se voit menacée à l’annonce des sanctions US contre le secteur énergétique russe
    Politicien allemand sur les sanctions contre la Crimée: «les USA nous ont tordu le bras»
    Tags:
    sanctions antirusses, Sénat des États-Unis, Congrès des États-Unis, Union européenne (UE), Christian Kern, Steffen Seibert, Sigmar Gabriel, Angela Merkel, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik