International
URL courte
17385
S'abonner

La Turquie s’entoure de murs: elle a déjà construit des barrières aux frontières avec l’Irak et la Syrie et s’apprête à en ériger une autre à la frontière iranienne.

La République de Turquie a achevé la construction d'un mur long de 700 km à la frontière syrienne destiné à la protéger des terroristes, a annoncé jeudi le journal turc Hurriyet se référant au ministre turc de la Défense nationale, Fikri Isik.

Le nouveau mur est beaucoup plus court que la célèbre Grande Muraille de Chine longue de 21.000 km, mais sa longueur est déjà comparable à celle du mur qui sépare Israël et la Cisjordanie.

La Turquie consolide sa frontière avec la Syrie
© AP Photo / Lefteris Pitarakis
Les frontières de la Turquie seront équipées de caméras de surveillances et de capteurs dans le cadre des mesures appelées à garantir «la sécurité intégrée», a précisé le ministre Fikri Isik devant les parlementaires.

Les autorités turques ont en outre lancé les travaux de construction d'un mur à la frontière iranienne.

Ces dernières années la construction de barrières frontalières devient de plus en plus populaire dans le monde. Le Président américain Donald Trump a annoncé son intention d'ériger un mur à la frontière mexicaine, provoquant une vague de critiques. Les pays baltes essaient de rendre imperméables leurs frontières avec la Russie et la Biélorussie. L'Ukraine a annoncé en 2014 la construction d'un «mur européen» à la frontière russe.

En 2015, la Hongrie a aussi décidé d'ériger des barrières le long de ses frontières avec la Serbie, la Roumanie et la Croatie. La Slovénie a suivi son exemple, annonçant son projet de construction d'un système de barrières à la frontière croate. L'Autriche a pour sa part annoncé le lancement des travaux de construction d'un mur à la frontière slovène. La Macédoine a commencé à ériger une barrière à la frontière avec la Grèce et l'Espagne a voulu dresser un mur à la frontière terrestre avec le Maroc.

Lire aussi:

La Turquie construit un «grand mur» à sa frontière avec la Syrie
La Turquie se sépare de l'Iran par un mur, des tours et des barbelés. Pourquoi?
La Turquie se protège des terroristes derrière un mur de béton de 550 km de long
La Bulgarie construit un mur à sa frontière avec la Turquie
La France approuve le projet de mur entre la Grèce et la Turquie
Tags:
lutte antiterroriste, mur, Fikri Isik, Syrie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik