Ecoutez Radio Sputnik
    Général syrien: l'idée US de renverser Assad est morte pour les Syriens

    Général syrien: l'idée US de renverser Assad est morte pour les Syriens

    © REUTERS/ Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2017) (103)
    153895402

    Le peuple syrien croit que le plan, chéri depuis longtemps par les États-Unis et leurs alliés, de renverser Bachar el-Assad est improbable, les forces gouvernementales étant plus fortes que jamais, a affirmé à Sputnik le général et expert militaire Muhammed Issa.

    L'idée de renverser le gouvernement de Bachar el-Assad est complètement morte pour les Syriens car elle est étroitement liée à la guerre, a déclaré dans un entretien à Sputnik Muhammed Issa, général de brigade et expert militaire:

    «Le plan de renverser Bachar el-Assad est absolument improbable puisque l'armée syrienne est très forte aujourd'hui, plus forte que jamais», ce constat réjouissant les simples Syriens et terrifiant les djihadistes qui perdent pas à pas l'initiative sur le champ de bataille.

    Évoquant les tensions qui montent ces derniers temps à At-Tanf, M. Issa a signalé que les Américains renforçaient leurs positions dans la zone afin d'avoir un rôle plus actif dans les négociations sur la Syrie dans l'avenir. Selon lui, l'attaque aérienne américaine n'est qu'une déclaration d'intention de vouloir mettre en place un quasi-État de Daech le long de la frontière syro-irakienne jusqu'à la Jordanie.

    «Selon le plan, cela devrait couper la Syrie de l'Irak et de l'Iran, en le transformant en un petit État insignifiant du Proche-Orient», a-t-il expliqué. «Sur le territoire de ce quasi-État, un gazoduc provenant du Qatar et d'Arabie saoudite doit être implanté en direction de la Turquie et de l'Europe.»

    Les troupes gouvernementales se sont dressées contre la réalisation de ce plan: des unités ont déjà été déployées à la frontière irakienne, un contact avec les Unités de mobilisation populaire irakiennes a été établi et des combats pour la libération d'At-Tanf ont débuté.

    D'après M. Issa, le conflit ne mènera pas jusqu'à une confrontation directe avec les militaires américains, et pourtant, «si cela est nécessaire, l'armée syrienne sera prête à repousser l'attaque de l'ennemi sur le sol syrien».

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2017) (103)

    Lire aussi:

    La Russie livre en Syrie des médicaments pour les enfants atteints de cancer
    Un mur long de 700 km sépare désormais la Turquie et la Syrie
    Syrie: plusieurs hauts responsables de Daech tués dans une frappe russe

    Lire aussi:

    «Réunir les armées syrienne et irakienne» pour combattre le terrorisme
    Assad: la coalition dirigée par les USA n’a jamais réellement lutté contre le terrorisme
    L'armée syrienne réalise un «virage stratégique» dans la lutte antiterroriste
    Tags:
    gouvernement, renversement, combat, crise syrienne, Bachar el-Assad, Al-Tanf, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik